Florian Thauvin (OM)
Florian Thauvin (OM) | PHILIPPE HUGUEN - AFP

Lille-OM: Thauvin a fait front

Publié le , modifié le

Dans un match aux allures de pièges pour lui, Florian Thauvin a plutôt réussi son retour dans le nord. Intéressant en première période, moins en vue en deuxième, l’international espoir a surtout paru très serein malgré un environnement très hostile.

On l’attendait, il était épié. Encore plus depuis l’accueil réservé hier par des fans lillois à l’aéroport hier et la réaction sans contrôle du staff de l’OM. Sans être flamboyant, Florian Thauvin a donné une belle réponse à tous ses détracteurs. Ceux qui attendaient que le néo-olympien pète un plomb, qu’il entre dans une sorte de vendetta personnelle.

En première période, l’homme en forme du côté de Marseille ces dernières semaines s’est même permis de mettre le feu dans la défense lilloise. Sifflé à chacune de ses prises de balles, Thauvin a été à l’origine de la première grosse occasion pour les hommes d’Elie Baup. Dans un rush qu’on a l’habitude de le voir réaliser, l’ancien Bastiais a éliminé deux joueurs dans l’entrejeu avant d’accélérer. Bien entouré, comme très souvent dans la partie, Thauvin a perdu la possession mais il a obligé Balmont a une relance médiocre qui a permis à Cheyrou de servir Gignac dans la surface. Malheureusement pour Thauvin et ses partenaires, Gignac a butté sur la sortie très rapide d’Enyeama.

Présent aussi en défense

Comme offensivement, il s’est peu à peu éteint au fil du match, sûrement émoussé par ses dernières semaines (8 buts sur ses 8 derniers matches), la pépite marseillaise s’est démenée pour aider Abdallah sur son côté droit. L’image la plus parlante pour montrer l’investissement défensif de Thauvin ce soir est ce tacle parfait sur Souaré en début de seconde mi-temps. Alors qu’il était en retard, Thauvin s’est arraché pour tacler et repousser en corner juste avant le centre du latéral du LOSC. Sans faire de bruit et sans répondre aux provocations, Thauvin est dans son match.

Un match dans lequel il aurait même pu être le héros sans Enyeama encore une fois décisif sur une demi-volée à l’entrée de la surface. Sans la défaite de l’OM, Thauvin aurait réussit sa soirée. Sorti sous les filets du Stade Pierre-Mauroy qui ne l’aura pas épargné pendant toute la soirée, souvent au détriment des encourageants envers sa propre équipe d'ailleurs, il s’est contenté de lever les bras et d’applaudir, sans doute à l’adresse des ses supporteurs qui avaient fait le déplacement. L’avenir nous en apprendra plus sur ce joueur mais ce soir il a prouvé qu’il savait gérer un match à haute pression, en vrai professionnel. Après avoir brûlé une étape cet été, Florian Thauvin les franchit une à une désormais. Jusqu’au Brésil en juin prochain ?