OL

Lille-Lyon : le choc des dauphins

Publié le , modifié le

Lyon se déplace samedi (17 heures) à Lille pour le choc de la 15e journée de Ligue 1 avec un objectif: conforter sa deuxième place que les Lillois, quatrièmes à un point des Lyonnais, rêvent de leur ravir.

Pour l'OL, 2e avec 27 points, ce déplacement dans le Nord conclut un enchaînement de trois matchs périlleux après le derby contre Saint-Etienne vendredi dernier et la réception de Manchester City en Ligue des champions mardi. Une série, jusqu'ici bien négociée par les hommes de Bruno Genesio, qui ont battu leurs rivaux Stéphanois (1-0) et tenu en échec le leader de la Premier League (2-2) grâce à un match convaincant. Le Losc, 4e avec 26 points, n'a plus gagné depuis un mois mais tient une occasion en or de rebondir : une victoire de prestige contre Lyon permettrait aux Dogues de monter sur la deuxième marche du podium, au moins provisoirement en attendant le résultat de Montpellier, 3e avec 26 points, à Monaco. Un match nul dans le Nord en revanche pourrait faire les affaires des Montpelliérains, qui affrontent des joueurs de la Principauté encore défaits mercredi en C1 par l'Atlético Madrid (2-0).
 

Deuxième vrai test pour le LOSC

La forme affichée par les Lyonnais ces dernières semaines fait de l'OL le dauphin naturel de Paris. Après le déplacement au Parc des Princes, Christophe Galtier va donc connaître son deuxième gros test de la saison. Invaincu à domicile, le coach lillois sait ce qui l'attend : "C’est une bonne équipe, la deuxième meilleure équipe du championnat derrière Paris. Ils l’ont prouvé avec un match de très haut niveau dans la semaine. Les Lyonnais sont sur une série d’invincibilité assez longue. Pour avoir un résultat positif, il faudra sortir un très grand match."

Et l'armada lyonnaise semble s’accroître au fil des matches : Fekir, Dembélé, Depay... et maintenant Cornet. Après sa formidable prestation face à City, il espère obtenir plus de temps de jeu en Ligue 1. Déjà performant à Manchester, il n'avait pas pour autant gagné sa place en championnat. Mais avec cette performance, son statut change : "Statut, je ne sais pas, mais franchi un cap oui, explique-t-il au micro de L'Equipe. Après, il faut que je me serve de ce genre de match pour être plus régulier. Trois buts en deux matches de Ligue des champions, c'est pas mal. Pour un attaquant, c'est toujours bien de soigner ses stats." Le portier lillois Mike Maignan est prévenu. 

France tv sport @francetvsport