Renato Sanches (Lille) au duel avec Lucas Tousart (Lyon)
Renato Sanches (Lille) au duel avec Lucas Tousart (Lyon) | DENIS CHARLET / AFP

Lille - Lyon : la bonne opération des Dogues, Guimarães muselé... les 3 infos à retenir

Publié le , modifié le

Avec sa victoire contre Lyon dimanche soir (1-0), Lille a réalisé une belle opération au classement. Une victoire dont Loïc Rémy a été le principal artisan, combiné à un plan tactique bien en place des Dogues, notamment sur la recrue lyonnaise Bruno Guimarães. Les 3 infos à retenir de ce Lille - Lyon.

► Lille met Lyon à dix points de la C1

C’est certainement une victoire qui va compter double pour le LOSC. Vainqueur (1-0) contre Lyon ce dimanche, Lille a signé sa 6e victoire sur ses sept derniers matches de championnat. Les Dogues comptent 49 points, talonnent toujours Rennes, troisième avec 50 points et mettent surtout l’OL à 9 points. Une avance non négligeable à dix matches de la fin de la saison, face à un concurrent direct aux places européennes. L’Olympique Lyonnais reste au contraire englué à sa 7e place, dans un embouteillage au classement, avec Montpellier et Monaco. Désormais à dix points du podium, la Ligue des champions serait-elle hors de portée pour l'OL ? "C’est compliqué, on ne fait pas une croix dessus parce que mathématiquement c’est possible, mais c’est compliqué il ne faut pas se voiler la face", a déclaré Leo Dubois au micro de Canal+ après le match. 

► Un plan anti-Guimarães ? 

C’est l’homme fort de l’OL depuis quelques semaines. Bruno Guimarães, arrivé au club cet hiver, s’est déjà démarqué en réalisant deux très bons premiers matches avec les Gones, à tel point que les Lillois ont été sur leurs gardes dimanche soir. À l’image d’une première charge très appuyée de Renato Sanches sur le Brésilien, le LOSC a muselé la recrue lyonnaise. Guimarães a reçu moins de ballons dans l’entre-jeu, la faute à un pressing collectif très organisé des Dogues. Un choix tactique judicieux des hommes de Christophe Galtier, quand on regarde les quelques bonnes passes qu’a malgré tout réussi à distiller le Brésilien.

à voir aussi Rennes - Montpellier : le missile de Maouassa, Delort aux abonnés absents... les 3 infos à retenir Rennes - Montpellier : le missile de Maouassa, Delort aux abonnés absents... les 3 infos à retenir

► Rémy nouveau patron de l'attaque lilloise 

Lille a longtemps cherché la faille en première mi-temps et c’est finalement Loïc Rémy qui l'a trouvé, d’une reprise dans la surface en première intention. Le Français a signé son quatrième but en six matches de Ligue 1, soit plus que sur les 12 précédents. Une bonne forme, à conjuguer avec son efficacité particulière face à l’Olympique Lyonnais, son club formateur. En effet, Loïc Rémy est impliqué dans 9 buts contre Lyon en Ligue 1 (7 buts, 2 passes décisives), soit l’adversaire qui lui réussit le mieux dans l’élite. Sa complicité avec Victor Osimhen et Renato Sanches a encore fait des ravages ce dimanche.