Romain Alessandrini
Romain Alessandrini a inscrit le deuxième but marseillais | PHILIPPE HUGUEN / AFP

A Lille, l'OM prend ses distances avec la zone rouge

Publié le , modifié le

L'Olympique de Marseille, qui n'avait plus gagné depuis plus d'un mois, a enfin retrouvé le chemin de la victoire à Lille (2-1) ce dimanche. Ces trois points permettent à l'OM, qui a tremblé jusqu'au bout, de prendre six longueurs d'avance sur le premier relégable. Dans le même temps, Bordeaux est venu à bout de la lanterne rouge troyenne (1-0).

Depuis son large succès à Groningue en Ligue Europa, le 17 septembre, l'OM n'y arrivait plus : trois matches nul, quatre défaites, et une chute aux enfers qui avait dangereusement rapproché le club phocéen de la zone rouge. Jeudi, en Ligue Europa, ils ont touché le fond en s'inclinant sur la pelouse de Braga (2-3). Ce dimanche, face à des Lillois dans une situation tout aussi peu enviable (11 points en 10 journées), les hommes de Michel se sont offert un gros bol d'air en marquant deux buts, ce qui ne leur était plus arrivé en Ligue 1 depuis un mois et demi, et surtout en gagnant, ce qui leur permet de se relancer après cette longue série noire. 

Bijou d'Alessandrini

En difficulté en début de match, c'est pourtant bien l'OM qui a ouvert le score, contre le cours du jeu, grâce à Batshuayi (37'). Opportuniste, l'attaquant restait à l'affût après une jolie louche de Lucas Silva qui s'écrasait sur le poteau, et reprenait en force pour inscrire son 8e but de la saison. Romain Alessandrini s'occupait de doubler la mise d'une superbe frappe brossée qui terminait sa course dans la lucarne (56'). Le LOSC, qui avait pris l'initiative sans réussir à concrétiser, comme trop souvent en ce début de saison, reprenait espoir grâce à Sébastien Corchia (71'). Mais les ultimes offensives ne donnaient rien, et les Lillois restent bloqués à deux victoires depuis la reprise. 

Bordeaux poussif

A Bordeaux, c'est un but du jeune Adam Ounas (78') qui permet aux Girondins de remporter une victoire autant poussive que précieuse face à Troyes (1-0). L'histoire est belle pour ce joker de luxe sorti en dernier ressort par Willy Sagnol pour faire taire les sifflets de plus en plus présents dans les tribunes. Mais elle ne peut masquer les maux récurrents qui accompagnent les sorties bordelaises depuis le début de saison. Les Girondins décrochent leur 3e succès depuis la reprise. Les Troyens (4 points en 11 journées) restent bons derniers.