Lille Montpellier Moussa Sow joie buteur 10 2010
Lille va-t-il continuer son festival offensif ? | AFP - PHILIPPE HUGUEN

Lille forte tête ?

Publié le , modifié le

La valse des leaders va-t-elle continuer au cours de la 15e journée de Ligue 1 ? Sous la pression d'un voyage périlleux à Bordeaux (7e à 2pts), Lille en détient la clé et pourrait, en cas de faux pas, ouvrir la porte aux Girondins mais aussi à Marseille, Montpellier, Rennes, Paris, Brest ou encore Lyon ! Un gros paquet de prétendants aux dents longues dont certains vont se croiser ce week-end.

Lille n'a pas eu l'audace de dire qu'il jouait le maintien. Au lendemain de la prise de pouvoir du Losc, l'ambition nordiste est restée mesurée. "Notre ambition est d'être dans le top cinq", a confirmé Rudi Garcia dimanche soir, reconnaissant toutefois que les joueurs ont "le droit de rêver" et que cet objectif pourrait évoluer si le club se situe toujours vers le haut du tableau au moment du sprint final. Pour rêver, il faut battre des gros. Contre Lyon et Marseille, Lille était passé au travers (3-1 et 1-3). Le prochain test se présente samedi à Bordeaux (21h00) qui récupère sa sentinelle Alou Diarra, après six matches de suspension, Trémoulinas et Ben Khalfallah. Un beau choc que pourrait manquer Frau, touché à une cheville. Mais avec Gervinho, Hazard, Sow et De Melo, les Dogues ne sont pas à plaindre. Et ils sauront à quoi s'en tenir en connaissant le résultat de Marseille - Montpellier, Lorient - Rennes et Brest - Lens programmés à 19h00.

Sa qualification pour les 8es de la Ligue des champions en poche, Marseille devrait aborder son match contre Montpellier libéré. "Tout le monde va vouloir participer à ce 8e de finale, cela permet d'avoir encore plus d'exigence envers tout le monde", a indiqué Deschamps qui pourrait reconduire son onze victorieux à Moscou. Touché aux ischio-jambiers, André-Pierre Gignac est lui incertain. Rien n'est toutefois acquis pour l'OM contre des Montpelliérains sans complexe à l'image de leur buteur Olivier Giroud. Mais le club de Louis Nicollin n'a jamais gagné au Vélodrome en Ligue 1 (sur 15 matches). Le poids de l'histoire sera-t-il le plus fort ?

Deux phares bretons sont toujours dans la lumière du haut du classement. Vainqueur du derby face à Brest la semaine dernière (2-1), Rennes scintille le plus fort et a l'occasion d'augmenter ses lux chez le voisin lorientais. Jamais classé au delà de la 5e place, le Stade Rennais est un modèle de constance mais souffre encore d'un manque de dynamisme. L'ambition s'affirme déjà localement. Brest doit lui rallumer la flamme pour éviter de glisser vers la faible lueur du ventre mou. Placé devant la lanterne rouge, Lens vendra chèrement sa peau après être passé près de l'exploit contre Lyon (1-3).

La 15e journée sera également marquée par le derby azuréen entre Monaco et Nice. Un match de la peur pour les deux équipes. Guère mieux lotis, Valenciennes et Arles espèrent une victoire pour se donner un peu d'air ou y croire encore. Nancy et St-Etienne sont eux à la croisée des chemins. Gare au vaincu...