Lille LOSC Roux
Les Lillois vont-ils revenir sur Montpellier et Paris ? | PHILIPPE HUGUEN / AFP

Lille et Saint-Étienne en embuscade

Publié le , modifié le

Initialement programmées le 5 février dernier avant d'être reportées en raison du froid, les rencontres Sochaux - Lille, Saint-Étienne - Lorient et Caen - Auxerre, comptant pour la 22e journée de Ligue 1, se joueront finalement ce mercredi (18h30). Le LOSC tentera de se replacer dans la course au titre, tandis que les Verts voudront confirmer leur belle forme actuelle. À suivre également le périlleux déplacement de l'AJA à Caen.

Le LOSC dans la course au titre ?

Lanterne rouge, à trois points du premier non-relégable, Sochaux (20e) accueille Lille (3e) mercredi à 18h30. Les Doubistes, extrêmement maladroits devant le but (une seule frappe concrétisée en but sur les soixante-et-onze derniers tirs), devront, encore une fois, composer sans son attaquant vedette Modibo Maïga. Le Malien, qui a contracté le paludisme lors de la CAN, doit subir des examens complémentaires afin de déterminer la durée de son indisponibilité. Richert (doigt), Bréchet (tendon d'Achille) et Carlao (ischio-jambiers), pour ne citer qu'eux, sont toujours convalescents. Mécha Baždarevi? a du souci à se faire...

Le LOSC, deuxième meilleure équipe à l'extérieur (cinq victoires, cinq matchs nuls pour une seule défaite), reste sur une victoire à Lorient (1-0) le week-end dernier. Mais les Dogues ne s'attendent pas, pour autant, à vivre une soirée facile. "Chaque point est dur à prendre, cela en sera de même à Sochaux, a lancé Rudi Garcia en conférence de presse. Maintenant, nous avons la nécessité de lancer une série positive et nous devons être en mesure de nous imposer face aux Doubistes." Évincé de la Coupe d'Europe et des deux Coupes nationales, Lille n'a plus que la Ligue 1 à jouer. En cas de victoire, les Dogues pourraient, justement, revenir à cinq points de Montpellier et à six de Paris. Un wagon de tête, à ne pas manquer.

Les Verts, candidats à l'Europe

Saint-Étienne (6e), auteur d'une très belle démonstration face à Rennes (4-0) le week-end dernier, poursuivra son "marathon" breton, contre Lorient (11e), mercredi à Geoffroy-Guichard. Revenus à hauteur de Marseille et de Lyon au classement, les Verts ne doivent pas s'enflammer, de l'avis de leur entraîneur. "Nous allons calmer tout le monde. Pas les supporters car je suis content pour eux, mais plus les gens proches de l'équipe. Nous avons l'avantage de pouvoir prendre des points sur un match en retard pendant que nos adversaires ne peuvent pas en prendre", a confié Christophe Galtier lors d'un point presse. Pour ce match, le coach stéphanois aura, à sa disposition, un groupe au complet. Attention, toutefois, à l'excès de confiance.

Du côté des Merlus, la rencontre face à Lille (1-0) a fait des dégâts. Mathieu Coutadeur (épaule) est d'ores et déjà forfait pour le déplacement dans le Rhône. Lamine Koné devrait, quant à lui, retrouver sa place en charnière centrale. Mais si Lorient possède toujours un matelas confortable sur les relégables, l'heure est grave ! "La côte d'alerte est atteinte, sachant que cela ne va pas être simple contre une équipe de Saint-Etienne boostée par ses récents succès. Nous, notre préoccupation, c'est de sauver notre peau. Il doit y avoir une prise de conscience à ce niveau-là", a déclaré Christian Gourcuff. Essentiel, avant qu'il ne soit trop tard.

De l'air, de l'air…

Caen (15e) et Auxerre (18e) stagnent dans les profondeurs du classement. Pour la réception de l'AJA, Franck Dumas devrait reconduire le même groupe que, le week-end dernier, contre Evian (2-2). Les Caennais, séduisants contre Lyon (2-1), n'ont plus gagné depuis le 6 novembre à Michel-d'Ornano (victoire 3-0 contre Dijon). Le coach auxerrois, Laurent Fournier devra, lui, composer avec les forfaits de Coulibaly (pied), Berthod et Chafni (mollet). Objectif commun : s'éloigner de la zone rouge.