Lille Montpellier Moussa Sow joie buteur 10 2010
Moussa Sow, meilleur buteur de Ligue 1 | AFP - PHILIPPE HUGUEN

Lille en quête du leadership

Publié le , modifié le

La question qui plane sur cette 16e journée est celle du climat: la vague de froid va-t-elle perturber certains matches ou entraîner des reports ? L'optimisme était de rigueur pour la tenue des matches en raison d'un redoux attendu ce week-end. Côté terrain, Lille peut s'emparer de la première place en cas de succès. Rennes est à l'affût. A suivre aussi le duel entre Montpellier et Lyon.

Lille est en embuscade, deuxième à un point seulement de l'OM, et prêt à la moindre occasion à reprendre la place de leader abandonnée à l'issue de la dernière journée et un nul à Bordeaux (1-1). Mais l'équipe de Rudi Garcia n'est pas encore à 100%, comme l'a montré son match poussif mercredi face au Sporting Portugal en Ligue Europa (défaite 1-0). Lorient a de son côté retrouvé un peu de constance et sa victoire face à Rennes (2-0) l'a rapproché tout près de la première partie de tableau. Christian Gourcuff sera toutefois privé de Diarra et Ecuele-Manga, tous deux blessés.

Autre prétendant à la première place, Rennes gagne peu (une seule victoire lors des sept derniers matches) mais a séduit lors de son nul mercredi à Marseille (0-0) en match en retard de la 11e journée. Surtout, avec les faibles écarts en tête de classement, les Bretons peuvent toujours espérer retrouver le podium, voire la première place, en cas de succès. D'autant que les Monégasques vont mal. Battu à Lille lors de la 14e journée, Monaco n'a réussi à battre ni Arles-Avignon lors de la 13e (0-0), ni Nice réduit à dix lors de la 15e (1-1). Guy Lacombe, qui a été sévère jeudi avec son avant-centre Mbokani - "Il devrait s'impliquer beaucoup plus", a-t-il jugé -, récupère Niculae.

Montpellier a payé cher le fait de jouer les premiers rôles et a été giflé 4 à 0 par Marseille lors de la précédente journée. L'équipe de l'Hérault doit se faire pardonner devant son public, face à une formation de l'OL toujours en quête de certitudes sur son jeu. Lyon n'a dû qu'à une énorme boulette du gardien du PSG Edel de ne pas perdre au Parc des Princes lors de la dernière journée de championnat (2-2). L'OL peut néanmoins compter sur son attaquant Bafétimbi Gomis qui recommence à marquer. Il est désormais le meilleur buteur de l'OL en L1 cette saison. Il sera d'autant plus utile à Montpellier car il présente la particularité d'avoir inscrit quatre de ces cinq buts en  Ligue 1 sur terrain adverse.

Sochaux, qui reste sur deux victoires et deux nuls avec un style offensif, peut s'inscrire durablement dans le haut de tableau en battant Valenciennes. Les Lionceaux sont surtout irrésistibles à domicile avec 17 de leurs 21 points pris à Bonal (meilleure équipe du championnat à domicile). Inconstants et peut-être privés de Pujol et Ducourtioux, les Valenciennois ne partiront pas favoris.

Plusieurs équipes ne doivent plus tarder à prendre points. Après un timide sursaut, Arles-Avignon vient d'encaisser sept buts en deux matches (4-2 contre Bordeaux et 3-0 à Valenciennes). Il faudra resserrer la défense face à Nancy qui a de son côté pris quatre points lors de ses deux derniers matches. La situation de Lens est comparable à celle d'Arles-Avignon. Le nul au Vélodrome (1-1, 13e journée) avait fait naître quelques espoirs de redressement mais depuis, les Nordistes ont cédé à domicile face à Lyon (3-1) et sombré mardi à Brest (4-1). Face à des Auxerrois sans force, les Nordistes peuvent quitter la zone de relégation en cas de succès. 

Caen avait entamé le championnat en domptant Marseille (2-1) puis Lyon (3-2) lors des deux premières journées. Mais depuis, la dégringolade des Normands est surprenante: les joueurs de Franck Dumas sont désormais premiers relégables. Et la présence dans leurs rangs d'El-Arabi, co-meilleur buteur avec Sow (10 buts) n'y change rien. Le déplacement à Toulouse devient capital pour enrayer la spirale négative.

Mathieu Baratas