Lille hazard joie 18012011
Lille va jouer sur sa nouvelle pelouse | AFP-HUGUEN

Lille, champion en herbe ?

Publié le , modifié le

Le beau jeu sera-t-il de retour au Stadium Nord ? La pose de la nouvelle pelouse du Losc est une promesse d'un spectacle de qualité comme celui produit par les Lillois à Marseille dimanche dernier. Mais dans nouveau derby du Nord, Valenciennes aimerait bien couper l'herbe sous le pied des Dogues. L'ère Tigana II se poursuit avec la réception de Monaco dimanche. En soirée, Paris essaiera d'oublier sa semaine européenne contre Montpellier. Un vrai match piège.

Le "petit Barça" du Nord n'a pas encore son Camp Nou (le grand stade lillois est prévu pour juillet 2012) mais il a enfin sa pelouse. En place depuis 1976 et longtemps considéré comme la meilleure de France, elle avait pris cher dans les frimas de l'hiver. Il devenait urgent pour le Losc de procéder à son remplacement pour ne pas handicaper le jeu de l'équipe. La nouvelle a été "replaquée" en milieu de semaine et sera prête pour le derby face à Valenciennes. En s'imposant à Marseille (1-2), Lille s'est relancé dans la quête du titre. Si les derbies sont à part dans un championnat, on voit mal VA contrecarrer les plans lillois. Philippe Montanier a d'ailleurs joué sur le registre de la victime tout au long de la semaine. "Je ne joue jamais au Loto Sportif. Mais apparemment, si vous voulez gagner de l'argent, vraiment beaucoup, pour être milliardaire, je pense qu'il faut miser sur Valenciennes. On doit avoir une cote à 800 contre 1", a-t-il lancé, ironique, en conférence de presse. Les Lillois survolent la Ligue 1. En plus, ils ont une nouvelle pelouse, le meilleur buteur, la meilleure attaque, la meilleure défense (ndlr, Rennes à la meilleure défense). On hésite à se déplacer. On prendra la décision demain." Piqués au vif, les Valenciennois ? Lille va devoir se méfier.

Bordeaux est-il guéri ? En enchaînant deux succès, les Girondins ont mis fin au débat sur Jean Tigana. Une nouvelle victoire face au relégable monégasque et la fin de saison sera tranquille. L'ASM pour sa part, qui ne l'a emporté qu'une fois en 2011, doit  absolument ramener quelque chose de son déplacement pour ne pas être décroché. En soirée, le PSG reçoit Montpellier, coup d'envoi d'une semaine cruciale avec le match retour de Ligue Europa contre Benfica et le choc à Marseille. Six points séparent les deux équipes, et une victoire dans un sens ou dans l'autre pourrait tuer ou relancer la course à  l'Europe. Le turn-over instauré par Kombouaré à Lisbonne (Sakho, Jallet, Makelele, Giuly et Hoarau) devrait permettre au PSG de mettre une équipe compétitive. Mais Montpellier aime la capitale. Le club héraultais s'y est imposé deux fois sur ses trois derniers déplacements au Parc.