Lille Montpellier Moussa Sow joie buteur 10 2010
Moussa Sow | AFP - PHILIPPE HUGUEN

Lille champion d'automne !

Publié le , modifié le

Le Losc a été titré champion d'automne, à l'issue de la 19e journée de Ligue 1, la dernière avant la trêve hivernale (jusqu'au 15 janvier). Lille, qui a concédé le nul face à St-Etienne (1-1) profite des erreurs de ses adversaires directs pour la première place. Marseille a été accroché par Brest (0-0), Bordeaux par Lens (2-2), Rennes s'est incliné devant Caen (1-0), tout comme le PSG face à Nancy (2-0). Les Lyonnais ont été ralentis par Auxerre (1-1).

Le fait du jour : Lille, champion sans briller

Trois clubs étaient favoris pour être sacrés champion d'automne : Lille, Paris et Rennes, tous à égalité avec 31 points. Dans des conditions de jeu difficiles, c'est finalement Lille qui a tiré son épingle du jeu. Le Losc, qui a appris cette semaine le départ d'Adil Rami en juin prochain pour Valence, a pourtant concédé le nul face à St Etienne (1-1). L'immanquable Moussa Saw, meilleur buteur du championnat avec 14 réalisations, avait d'abord ouvert la marque à la 71e min grâce à un tir en pivot, avant que Sako égalise sur pénalty. Malgré ce résultat, les hommes de Rudi Garia ont confirmé leur première place, avec un match en retard, grâce à la stagnation de leurs adversaires directs.

Le carton rouge litigieux : Mamadou Sakho (Paris)

Expulsé à la 14e min pour une faute sur le Nancéen Hadji, le carton rouge de Mamadou Sakho risque de faire couler de l'encre. Faute ou pas faute ? Sur les images, difficiles de voir à quel moment le défenseur parisien déstabilise réellement l'avant-centre de l'AS Nancy. M. Gautier, l'arbitre du match, l'a jugé fautif. Réduits à 10, les Franciliens ont perdu le contrôle de la rencontre et se sont inclinés (2-0) suite à un doublé d'Hadji (67 et 83e). Nancy signe par la même occasion une cinquième rencontre consécutive sans défaite. Le PSG, quant à lui, met un terme à deux mois d'invincibilité.

Le but : Romain Hamouma (Caen)

Il a fallu dix minutes au jeune milieu de 23 ans de Caen pour signer son premier but en Ligue 1. Le joueur d'origine algérienne s'est offert un slalom dans la défense de Rennes avant de conclure son enchaînement d'un superbe enroulé du droit à l'entrée de la surface de réparation. Son but, en plus d'être spectaculaire, offre la victoire aux siens face à Rennes (1-0) et leur permet de rester à un point de Monaco, premier non relégable. En revanche, cette défaite fait mal aux Bretons, troisièmes du championnat avant cette 19e journée et qui marquent le pas en cette fin d'année.

La série en cours : Brest

Brest, équipe invaincue à domicile depuis le début de la saison (3 victoires et 5 matchs nuls) a prolongé sa série ce mercredi contre Marseille (0-0). Les Phocéens, qui pouvaient ravir la première place du classement à l'issue de cette 19e journée n'ont pas trouvé l'ouverture et concèdent une cinquième rencontre consécutive sans victoire.

La fin de série : Valenciennes

Alors qu'ils restaient sur trois défaites consécutives, les Valenciennois ont renoué avec la victoire en s'imposant contre Toulouse (2-1). Deux coups de tête, signés Angoua et Danic ont permis aux Nordistes de l'emporter au stade Nungesser. Leur premier succès depuis le 27 novembre. Toulouse pointe désormais à la 8e place du classement tandis que Valenciennes reste 16e.

Le faux départ : Rod Fanni

35 minutes. Soit le temps de jeu de Rod Fanni. Titulaire lors du déplacement des Phocéens à Brest, la nouvelle recrue de l'OM n'a tenu que 35 minutes sur le terrain avant de se blesser à la cuisse sur une action défensive. Un premier match à oublier pour l'ancien rennais. Pendant ce même temps, son équipe a buté sur une équipe de Brest bien en place.

Le faux retour : Yoann Gourcuff (Lyon)

Absent des terrains depuis un mois, Yoann Gourcuff a de nouveau retardé son retour à la compétition en raison d'une fatigue musculaire ressentie à l'entraînement. En l'absence du milieu de terrain international, les Gones n'ont pas réussi à se défaire d'une équipe accrocheuse d'Auxerre (1-1). Mignot avait d'abord ouvert la marque en déviant dans ses buts une frappe puissante de Kim Kallmstrom avant que Quercia remette les deux équipes à égalité au retour des vestiaires. Lyon, qui aurait pu profiter des "absences" du trio de tête pour prendre les rênes de la Ligue 1 reste 4e.

La bouffée d'oxygène : Monaco

Guy Lacombe va pouvoir respirer. Au terme d'un match houleux, Monaco s'est imposé face à Sochaux (2-1).Une victoire arrachée dans le temps additionnel grâce à un but de Park. Le technicien monégasque, qui avait reçu un ultimatum de deux matchs de ses dirigeants, va pouvoir attendre plus sereinement leur décision quant à son avenir dans le club.

La mauvaise passe : Bordeaux

Dans le dernier match de la soirée, Bordeaux a enregistré un nouveau match nul en recevant Lens (2-2). La faute à Eduardo et Boukari, buteurs aux 15e et 45e minute pour les Nordistes. A 10 contre 11 après l'expulsion d'Alou Diarra pour un deuxième carton jaune (72e), les hommes de Jean Tigana sont parvenus à revenir au score dans le temps additionnel grâce à Gouffran. Les Girondins sont huitièmes du classement tandis que Lens perd du terrain sur Monaco et Caen, deux autres clubs en difficulté mais victorieux ce soir.