Mariano Diaz et Nabil Fékir
Mariano Diaz et Nabil Fékir | Romain Biard / DPPI

Ligue Europa : Lyon n’a (déjà) pas droit à l’erreur contre l'Atalanta

Publié le , modifié le

Après avoir été accroché pour son entrée en lice dans la compétition, face à Limassol (1-1), l’OL n’a déjà pas le droit à l’erreur ce jeudi. Contre l’Atalanta, leader actuel de la poule, les hommes de Bruno Génésio doivent engranger les trois points s’ils veulent envisager sereinement l’avenir dans la compétition.

Les Lyonnais n’ont plus gagné depuis le 10 septembre dernier, toutes compétitions confondues. Avec deux nuls et une défaite, le bilan n’est pas forcément rassurant à l’heure d’affronter une équipe d’Atalanta qui elle, est en pleine bourre. Le club italien n’a plus perdu depuis six rencontres, et compte bien poursuivre sur cette lancée ce jeudi, au Groupama Stadium.

Les récents 4e du dernier championnat de Serie A sont pour l’heure leaders de la poule, après avoir sèchement battu Everton lors de la première journée, sur le score de 3 à 0. Autant dire que la tâche ne sera pas aisée face aux Italiens, mais l’OL n’a (déjà) plus le choix. Ils doivent gagner pour éviter de se retrouver dans une position inconfortable lors du prochain match…face à Everton. Autrement dit, un nouveau match qui s’avère compliqué.

"On se doit de remporter les trois points"

Cette obligation d’un bon résultat à un stade aussi précoce de la compétition s’explique par l’entrée en lice hasardeuse des hommes de Jean-Michel Aulas, rejoints au score dans les toutes dernières minutes, face à la modeste équipe de l’Apollon Limassol (1-1). Jérémy Morel a bien résumé la situation, en conférence de presse : « À partir du moment où l’on n’a pas réussi à gagner le premier, cela va déjà être un match décisif. En étant chez nous, on se doit de remporter les trois points. Une rencontre très importante face à une belle équipe italienne qui a quand même battu Everton 3-0. »

Le défenseur de l’OL poursuit : « C’est un bon match à disputer mais qui sera loin d’être simple. On a toujours envie de gagner. Ce week-end on est passé un peu au travers sur les coups de pied arrêtés. On a payé cash nos erreurs. On sait qu’en coupe d’Europe il ne va pas falloir se louper et faire un gros match si on veut prétendre à passer ne serait-ce que les poules ».

Pour cela, les trois points semblent déjà vitaux.