L'équipe du PSG
L'équipe du PSG | JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Ligue 1 : un PSG remanié s'impose à Metz sans forcer

Publié le , modifié le

Avec un onze de départ inhabituel, le Paris Saint-Germain est allé s'imposer sans forcer à Metz (2-0) vendredi, lors de la 4e journée de Ligue 1. Di Maria a ouvert le score sur penalty et Choupo-Moting a doublé la mise de la tête, servi par l'Argentin sur coup franc.

• Le match : Paris a fait le job

Les Parisiens ont très vite ouvert le score, bien aidés par Fofana. Après seulement 10 minutes de jeu, le milieu messin fauche Bernat dans la surface, penalty indiscutable, transformé par Di Maria. 10 minutes après l’ouverture du score des Parisiens, l'arbitre de la rencontre, M.Frank Schneider décide d’interrompre le match pendant trois minutes après le déploiement par les Ultras messins d'une banderole jugée homophobe.

"LFP, PSG, laisse-moi te chanter, d'aller te faire en...., je passerai pas à la TV, parce que mes mots sont pas très gais", ont écrit les supporters mosellans de la tribune ouest, en faisant référence à la chanson d'Angèle "Balance ton quoi". Un événement qui ne va pas sans rappeler les incidents similaires survenues à Nice mercredi soir.

à voir aussi Ligue 1 : des banderoles homophobes déployées à Nice, le match contre Marseille interrompu Ligue 1 : des banderoles homophobes déployées à Nice, le match contre Marseille interrompu

Juste avant la pause, le PSG double la mise, sur un coup-franc superbement enroulé par Di Maria au second poteau, repris de la tête par Choupo-Moting. Au retour des vestiaires, les Parisiens font le job sans se transcender. Devant à la marque, les hommes de Thomas Tuchel se contentent de contrôler le jeu. Le coach allemand fait tourner son effectif, particulièrement inédit ce vendredi.  

• L’image : un onze inédit pour Paris

Avec les blessures de Kylian Mbappé et Edinson Cavani, on savait que Thomas Tuchel allait devoir innover. Et c’est chose faite. Ce vendredi le coach allemand a choisi un trio d’attaque inédit : Di Maria, Choupo-Moting, Sarabia. Au milieu de terrain aussi, il y eu du changement et notamment la titularisation d’un petit nouveau : Adil Aouchiche. À 17 ans et 46 jours, le jeune Français est devenu le plus jeune joueur à débuter un match de Ligue 1 avec Paris dans l’histoire du club.

Autre image dans le camp parisien, c’est Marcin Bulka, le jeune gardien polonais qui a officié dans les buts en remplacement d’Alphonse Aréola. Le gardien français est en instance de départ au Real Madrid.

Thomas Tuchel a également fait rentrer des joueurs qu'on n'avait plus l'habitude de voir sur la pelouse. Layvin Kurzawa est rentré à la place de Marco Verratti et Jesé a remplacé Choupo-Moting. 

• La stat : Choupo c’est tout ou rien

Titularisé à la pointe de l’attaque à la place d’Edinson Cavani blessé, Éric Maxim Choupo-Moting, déjà auteur d’un doublé dimanche dernier face à Toulouse, a encore trouvé le chemin des filets vendredi soir. Le Camerounais a inscrit là son 3e but en 2 matches et son 6e but depuis qu’il évolue avec le PSG. Autrement dit, l’attaquant a marqué autant de but lors de ses 2 derniers matches avec Paris, que lors de ses 22 premiers…

• Alerte blessure (oui encore !)

Déjà décimé, l'effectif parisien pourrait bien voir encore un de ses joueurs rejoindre l’infirmerie. En effet, Eric Maxim Choupo-Moting a quitté ses coéquipiers à la 82e minute de jeu en boitant. Le Camerounais, visiblement touché au genou gauche, a été remplacé par Jesé. Il a rejoint ses coéquipiers sur le banc, une poche de glace attachée à son genou.

Espérons pour le PSG dont l'attaque est déjà décimée, que la blessure du Camerounais sera sans gravité, car lui qui était à peine une doublure l'an dernier, pourrait se révéler très précieux en ce début de saison.