Lucas Marquinhos
Neymar vient rejoindre la colonie brésilienne du PSG. | FRANCK FIFE / AFP

Ligue 1 : un PSG - Amiens aux accents brésiliens

Publié le , modifié le

Le promu Amiens ne s'attendait sûrement pas à commencer sa saison en Ligue 1 dans un Parc des Princes à guichet fermé un 5 août. Mais la venue de Neymar a évidemment tout chamboulé. Présenté à 15h45 aux supporters, le Brésilien aimerait bien jouer. Le PSG doit face à Amiens faire honneur à son statut et ne pas trembler d'entrée, pour le début d'une saison de reconquête.

Premier petit exploit de la saison pour le Paris Saint-Germain : réussir à remplir intégralement le Parc des Princes pour un premier match, face à Amiens, début août. Certes, les tribunes seront pleines pour voir les débuts de la nouvelle pépite du club, mais tout de même. Neymar ne sera sûrement pas titulaire, mais il serait très motivé par l'idée de commencer sa carrière parisienne le plus tôt possible. Pourquoi pas une entrée en jeu en fin de match pour contenter le public parisien ? 

En attendant, Paris a un match à jouer, et une saison à bien débuter. Le coup d'envoi a été décalé d'un quart d'heure à la demande du PSG. La venue du Brésilien est un signal fort : le club a des ambitions très élevées, et un mauvais résultat pour commencer ferait tâche. On se souvient de la défaite face à Lorient pour le premier match de l'ère qatarie, en 2011. Le promu Amiens, qui a enchaîné deux montées en deux ans, va découvrir le très haut niveau de la plus belle des manières. Avec une certaine dose de pression qui va s'ajouter à la qualité de leur adversaire.

Le PSG sans surprise, Amiens joue la stabilité

L'équipe parisienne devrait ressembler à celle alignée lors du Trophée des Champions (victoire 2-1 face à Monaco). Draxler a repris l'entraînement mais ne devrait pas être titulaire, au contraire de la recrue Dani Alves. Reste à savoir si celui-ci sera aligné sur une aile comme contre Monaco, ou à son poste de latéral gauche. L'autre interrogation concerne le poste de gardien. L'an passé, la gestion de la hiérarchie par Emery a manqué de clarté. Son choix dans les cages pour le premier match de la saison pourrait envoyer un message fort à Kevin Trapp et Alphonse Areola. 

En face, Amiens a fait le choix de la continuité et de la confiance au groupe qui a décroché la montée lors des ultimes secondes de la dernière journée de Ligue 2. L'effectif n'a pas été chamboulé, malgré le départ d'Aboubakar Kamara, meilleur buteur de la saison passée. Pour affronter la Ligue 1, les PIcards ont choisi de se tourner vers des joueurs confirmés comme l'ancien parisien Mathieu Bodmer ou Gaël Kakuta, pas encore qualifié.

Après les paillettes de la présentation de Neymar, prévue à 15h45, place au football. Paris doit montrer les muscles d'entrée, pour assumer pleinement son changement de dimension. Attention au faux départ. 

Youmni Kezzouf @YoumniK