Ligue 1 Monaco Nice Balotelli
Mario Balotelli (au centre) encore décisif pour son équipe | AFP - Valery Hache

Ligue 1 : un nul heureux pour Monaco contre Nice

Publié le , modifié le

Le 3e derby de la saison entre Monaco et Nice s'est soldé d'un match nul (2-2), lors de la 21e journée de Ligue 1. La rencontre est montée peu à peu en intensité et tension, avec un élément perturbateur venu des airs, le vent. Adama Diakhaby a ouvert le score en fin de première période (33e) après un contrôle de la main. Au retour des vestiaires, c’est le joueur fétiche de l’OGCN, Mario Balotelli qui a égalisé (49e), avant de doublé (68e). Mais le porte-bonheur de Monaco, Radamel Falcao (92e) a égalisé en toute fin de rencontre.

Les atouts ont marqué. Mario Balotelli  a une nouvelle fois fait la différence, portant l’OGCN. De son côté, Radamel Falcao a pointé le bout de son nez en fin de match,  au plus grand bonheur de l'ASM. La première période a été peu disputée par rapport à la deuxième. Seul fait de jeu, l’ouverture du score injuste pour l’ASM grâce à Adama Diakhaby. Ce dernier a contrôlé de la main le ballon avant de frapper à bout portant le ballon dans la cage adverse (33e).

Super Mario double Monaco

Au retour des vestiaires, l’OGCN a l’avantage du vent. Mais Mario Balotelli n’a pas eu besoin de ce soutien pour faire parler son talent. Quatre minutes après la reprise, l’Italien égalise après un duel remporté face à Kamil Glik. Un premier but venu lors de son premier ballon touché dans la surface monégasque. Quelques instants plus tard, Super Mario double la mise et permet aux Aiglons de passer devant au score. L’Italien profite d’un centre de Seri, efface Raggi pour enclencher une frappe croisée, détournée par Subasic, mais pas suffisamment pour éviter qu’elle rentre dans la cage.

Falcao-Balotelli, deux porte-bonheur

Le Tigre rugit

Discret tout au long du match, Radamel Falcao a attendu le temps additionnel de la deuxième période pour toucher son premier ballon dans la surface adverse. Comme son homonyme niçois, le Monégasque a fait mouche. Un ballon touché et un but d'une importance capitale, suite à un coup franc où les Niçois ont sûrement relâché la pression. 

Le scénario de la rencontre montre à quel point Falcao d'un côté et Balotelli de l'autre pèsent dans le résultat de leur équipe. Le premier est l'homme du résultat, le deuxième est l'homme du derby. Malgré le nul des Aiglons, dans son duel avec le Colombien, l'Italien est largement en tête. En trois oppositions entre les deux clubs cette saison, Super Mario a marqué 4 buts, alors que le Tigre n'en a inscrit qu'un.

Balotelli égalise sa meilleure saison

Au-delà du résultat, Mario Balotelli  performe à Nice. Il a inscrit son 26e et 27e but en Ligue 1 avec l'OGCN (en 38 matches), égalant ainsi son meilleur total en championnat avec un même club (AC Milan, en 63 matches). Par ailleurs, il est l'auteur de six des neuf derniers buts de l'OGCN. Ses réalisations interviennent dans 77% des victoires de Nice. 

Au final, avec ce match nul Monaco perd une place (2e) mais reste sur le podium, en attendant le résultat de Lyon contre Guingamp, ce mercredi soir. Le club breton, en cas de victoire à domicile, pourrait lui prendre la sixième place de Nice.

Réaction :

Lucien Favre (entraîneur de Nice): "Oui, bien sûr, c'est une déception de prendre ce but à la dernière minute. Un but complètement évitable. C'est des leçons à retenir. On aurait mérité la victoire sur la deuxième mi-temps, même si notre première période n'était pas terrible-terrible. Dans ces conditions (sur le but, ndlr), il faut savoir rester calme pour éviter de faire ce qu'il veulent qu'on fasse. On était bon collectivement en deuxième mi-temps. Dans les petits démarquages, il peut encore franchir un palier."