Marseille face à Francfort à huis clos le 20 septembre 2018
Marseille face à Francfort à huis clos le 20 septembre 2018 | BORIS HORVAT / AFP

Ligue 1 : Un huis clos pour réveiller l'OM face à Bordeaux

Publié le , modifié le

En match en retard de la 18e journée de L1, l'Olympique de Marseille reçoit ce mardi soir les Girondins de Bordeaux dans un stade Vélodrome vide. Il s'agit d'une belle occasion pour les Marseillais de se relancer après leur défaite de ce week-end, face au Stade de Reims (2-1).

En ces temps difficiles pour Rudi Garcia et ses hommes, jouer sans supporter pourrait être un moindre mal. Après une seule petite victoire en championnat (1-0 face à Caen le 20 janvier dernier) en 8 matchs, l'OM reçoit Bordeaux, également englué dans le milieu de tableau. Une rencontre qui se jouera à huis clos après une décision de la commission de discipline, validée par la LFP. En cause, l'explosion d'un pétard, lancé sur la pelouse du Vélodrome, lors du match Marseille-Lille le 25 janvier dernier.

C'est une situation que les Marseillais ont déjà connue cette saison, en Europa League face à Francfort fin septembre. Du côté bordelais, on ne voit pas forcément ce huis clos d'un très bon œil. "Il faudra essayer de mettre tout ça de côté et se concentrer sur le jeu", a indiqué Jimmy Briand. Pour l'attaquant bordelais, "c'est préférable de jouer dans une ambiance même si des fois elle peut être hostile. C'est un contexte particulier. Je pense que ça n'avantage personne", assure-t-il.

Le club phocéen est plus que jamais en crise, après 3 défaites lors de ses 4 derniers matchs de Ligue 1 et son élimination en 32e de finale de la Coupe de France, face au club de National 2 Andrézieux (2-0). Contre Bordeaux, l'actuel 10e de L1 reste invaincu lors de ses 10 dernières rencontres au Vélodrome en championnat (5 victoires, 5 nuls). 

Longue liste d'absents à l'OM

Depuis plusieurs semaines, la situation se tend entre les fidèles et leur club, et les débordements se multiplient. Sans la pression des supporters, l'OM pourrait bien jouer plus libéré et se relancer ce soir face aux Girondins. Mais la tâche sera périlleuse pour les Marseillais, qui ne pourront compter ni sur Florian Thauvin, suspendu trois matchs dont deux fermes après son carton rouge reçu face à Lille, ni sur son entraîneur Rudi Garcia. Le coach des Marseillais a lui aussi été suspendu de banc pour deux matchs.

C'est un OM décimé qui s'avance face à Bordeaux, après la suspension également de Kevin Strootman et les blessures de Dimitri Payet et d'Adil Rami ou encore l'absence de Luiz Gustavo, malade. Le club phocéen devra en outre se passer de sa nouvelle recrue, Mario Balotelli. L'Italien n'est pas qualifié pour ce match comptant pour la phase aller du championnat où il n'était pas encore à Marseille. 

Lucas Ocampos sera lui bien présent, et tente de relativiser. "Tous les clubs qui viennent à Marseille cherchent à gagner, parce que Marseille est un grand club", a déclaré le milieu de terrain. "Ça va être un match assez dur, qui ne va pas se jouer seulement dans les premières minutes. On espère faire un bon match pour contenter les supporters", ajoute le joueur marseillais.