OM - PSG, l'un des grands moments de la saison de Ligue 1
OM - PSG, l'un des grands moments de la saison de Ligue 1 | PHILIPPE LAURENSON / BLUEPIX / DPPI

Ligue 1 : Un choc pour l'OM, un "petit" Clasico pour Neymar

Publié le , modifié le

Habitué des Barça - Real, Neymar va découvrir dimanche les "clasico" à la Française en clôture de la 10e journée de Ligue 1 (21h00). A priori, la star brésilienne n'a pas grand chose à craindre de son déplacement à Marseille tant le PSG domine son sujet tant en championnat qu'en Ligue des champions. Reste à savoir si Neymar marquera le match de son empreinte comme le fit son compatriote Ronaldinho lors d'un 3-0 mémorable.

Les grands joueurs aiment les grands matches. Celui-là est déséquilibré mais reste une affiche de notre championnat et force est de reconnaître qu'il y a plus de stars côté parisien que côté marseillais. Des joueurs de classe mondiale au premier rang desquels figure Neymar. Difficile d'y échapper tant le Brésilien a fait les gros titres depuis son arrivée dans la capitale... Pilier du Barça pendant quatre ans et de la Seleçao, le Brésilien en a vu d'autres et ne sera sûrement pas impressionné par les grondements et les pétards du Vélodrome. Nul doute que les supporters provençaux lui réserveront un accueil "spécial" mais Neymar sera jugé sa capacité à faire basculer la rencontre et pas sur celle à faire la sourde oreille aux sifflets et nom d'oiseaux. Son sens du collectif et ses efforts ayant laissé à désirer ces derniers temps, ce "Clasico" arrive au bon moment pour le Brésilien.

Neymar comme Ronaldinho ?

Il pourra s'inspirer de Ronaldinho, en délicatesse avec son coach d'alors Luis Fernandez, et  qui avait porté le PSG un soir de mars 2003 pour une victoire 3-0 dans un stade sans toit et totalement abasourdi. Selon Marquinhos, même si Paris reste sur 12 victoires et 2 nuls lors des 14 dernières confrontations, il ne se déplacera pas en terrain conquis au Vélodrome. "Avant le match, il y a toujours des discussions :+Cela va être déséquilibré, il y a une équipe plus forte que l'autre...+ Mais c'est toujours sur le terrain que cela compte", souligne-t-il. "Moi j'aime bien respecter tous mes adversaires, cela dépend beaucoup de nous. Si on rentre avec une bonne intensité, avec une bonne mentalité, on peut faire un très gros match comme on l'a fait l'an dernier", a-t-il complété. Le défenseur âgé de 23 ans, qui s'est imposé comme l'un des cadres incontournables du PSG depuis la saison dernière, a annoncé qu'il allait préparer ses compatriotes Neymar et Dani Alves à l'ambiance du Vélodrome pour leur premier OM-PSG. "On va leur en parler un petit peu, on va les mettre un peu dans l'ambiance de ce match-là parce que c'est vraiment une ambiance spéciale", a encore confié Marquinhos.

L'enfer ? Mitroglou adore ça

Fragile en défense, Marseille va mettre tout son coeur dans les duels. On sera loin des contacts électriques d'antan. A côté des tacles de Di Meco et Colleter, ceux de Kurzawa ou Sakaï semblent se jouer pendant les heures creuses. Dans ce contexte, Kostas Mitroglou sera comme un poisson dans l'eau, lui qui a connu les ambiances bouillantes d'Olympiakos-Panathinaïkos ou de Benfica-Sporting. "Je sais très bien que l'ambiance est bouillante, disait-il lors de sa présentation le 1er septembre, j'ai connu à Benfica et à l'Olympiakos la même chose. J'ai hâte de me trouver sur le terrain et je suis sûr de tenir la pression". "La meilleure façon de m'intégrer est de marquer des buts", ajoutait-il. Contre l'ennemi intime, ce serait parfait pour en faire un pilier du nouvel OM.