Ligue 1 : trois nouvelles suspicions de cas de Covid-19 au sein de l'effectif de l'Olympique de Marseille

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Rongier Marseille Amical
Valentin Rongier à l'oeuvre contre Nîmes. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après avoir confirmé il y a quelques jours un cinquième cas de joueur testé positif au Covid-19, l'Olympique de Marseille a annoncé ce mardi que trois membres de son effectif sont soupçonnés d'être contaminés au coronavirus. Conformément au règlement, le club phocéen a contacté la commission de la Ligue de football professionnel chargée de prononcer les reports de match.

Le Covid-19 continue-t-il de se propager au sein de l'effectif de l'Olympique de Marseille ? Alors que l'OM devait ouvrir la saison 2020-2021 de Ligue 1 contre l'AS Saint-Étienne vendredi dernier, la rencontre avait été reportée suite à la détection de cinq cas de coronavirus parmi les joueurs du club phocéen. Ce mardi, l'OM a annoncé dans un communiqué officiel que "trois nouvelles suspicions de cas de Covid-19 ont été détectées au sein de son effectif professionnel".

La commission de la LFP saisie

La contamination au coronavirus de ces joueurs devrait être confirmée dans les prochaines heures par le club, qui "a contacté ce jour la commission de la LFP (Ligue de football professionnel, ndlr) prévue à cet effet". C'est cette commission Covid-19 de la LFP qui est chargée de prononcer les reports de rencontre si il existe une multiplication des cas de contamination dans les effectifs. Elle avait ainsi décidé de déplacer au 17 septembre le match d'ouverture entre l'OM et l'ASSE.

Lors de la 2e journée, Marseille doit se déplacer sur la pelouse de Brest. Mais avec l'apparition de nouveaux cas, la reprise du championnat pourrait à nouveau être décalée pour les joueurs du club phocéen. La situation est d'autant plus problématique que les cinq cas positifs jusque-là étaient symptomatiques, rendant difficile une détection rapide. Pour la 3e journée, l'OM doit se déplacer sur la pelouse du Paris Saint-Germain, pour le Clasico, prévu le dimanche 13 septembre. D'ici là, Marseille n'aura peut-être plus de cas de Covid-19 dans ses rangs.

Cette annonce intervient alors que la saison vient tout juste de débuter et déjà, les cas se multiplient au sein des effectifs. Lundi, le Stade Rennais avait indiqué avoir détecté trois cas suspects. Pendant la préparation, les clubs de Strasbourg ou Nîmes ont également été touchés.

De son côté, la Ligue de football professionnel par la voix de son directeur général exécutif Didier Quillot, a demandé "un assouplissement" du protocole médical pour éviter les reports en cascade. Le protocole mis en place ces dernières semaines en lien avec les autorités prévoit que chaque rencontre est menacée à partir de quatre tests positifs dans l'effectif d'un même club, situation synonyme d'apparition d'un "cluster" au sein de l'équipe concernée.