Ligue 1: Toulouse-Nice, un point c'est tout !

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Toulouse- Nice

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Toulouse et Nice ont fait match nul (1-1) vendredi en ouverture de la 9e journée de Ligue 1, au terme d'un match brouillon, haché par de nombreuses fautes et erreurs techniques. Ce résultat malgré tout logique sur la physionomie de la rencontre, et ce seul point pris, ne fait l'affaire d'aucune des deux formations.

Avec beaucoup de largesses défensives des deux côtés, il y a eu tout de même quelques occasions intéressantes, mais beaucoup trop de déchets dans la dernière passe ou le dernier geste pour donner un peu plus de relief à cette partie. 

Dans ce festival de ballons perdus et d'opportunités gâchées, les Toulousains à domicile n'ont eu qu'un léger avantage, celui de la possession (53% contre 47%). Plus entreprenants avec 3 tirs cadrés (sur 6 tentatives au total) contre 2 pour les Aiglons (sur un total de 7), ils n'ont pas su profiter des bonnes situations qu'ils se sont créées notamment par Gradel, qui a aussi gaspillé beaucoup de munitions, ou par Manu Garcia, alors que Sangaré était précieux dans l'entre-jeu.u.

Plus empruntés encore, les Niçois ont pourtant réussi à ouvrir le score, sur un but de Srarfi, bien servi par Maolida, à la 29e minute. A force d'efforts, et sur une action pourtant anodine le TFC est revenu dans la partie, sur un long centre de Garcia repris victorieusement par Dossevi, à la 54e minute.

La grosse occasion manquée des Niçois 

Pour le reste, ce fut un match très poussif et très médiocre  ponctué d'erreurs techniques. Il aurait pourtant pu -  et dû - tourner à l'avantage des Niçois sur un contre mené justement après une énorme bourde dans la défense toulousaine, par Allan Saint-Maximin. Face à Reynet, le gardien du TFC, il a temporisé au lieu de prendre sa chance. Il a donné le ballon à Srarfi, lequel ne l'a pas prise non plus et a servi Maolida, pas sur son bon pied, et incapable de tirer en première intention, laissant le défenseur toulousain Moreira revenir et empêcher un but qui semblait inévitable. Cette énorme faute fut à l'image de ce match fait d'approximations, et qui fut très décevant.

France tv sport francetvsport