Le TFC, dont l'actionnaire majoritaire pourrait changer

Ligue 1 : Toulouse en négociations exclusives avec un fonds d'investissement américain

Publié le , modifié le

Dans un communiqué publié jeudi, le Toulouse Football Club a annoncé être en "négociations exclusives" avec RedBird Capital Partners "afin de finaliser la vente de 85 % du club". Vingtième du dernier exercice de Ligue 1 avorté en raison du coronavirus, Toulouse pourrait donc passer sous pavillon américain prochainement.

Le derby de la Garonne pourrait bientôt avoir des airs de country. Après le passage de Bordeaux dans le giron d'un fonds d'investissement américain, c'est son voisin toulousain qui pourrait prendre le même chemin, toujours avec un fond d'investissement venant d'outre-Atlantique.

Alors que plusieurs pistes étaient évoquées pour les négociations de la vente du club, le Toulouse FC a publié jeudi un communiqué, indiquant être en "négociations exclusives" avec la société d'investissement américaine RedBird Capital Partners afin de finaliser prochainement la vente à 85 % du club.

Le président Olivier Sadran avait auparavant entamé des négociations avec notamment le consortium d’investisseurs sino-américain de Chien Lee (ancien propriétaire de l’OGC Nice) ou le fonds d'investissements MSD Dell, qui n'avaient pas abouti. En janvier dernier, lors d'une conférence de presse en marge du licenciement de l'entraîneur Antoine Kombouaré, il avait officiellement ouvert la porte à la vente de son club: "Je serais ravi de trouver quelqu'un capable de reprendre le club à 100% ou d'en partager la stratégie, le risque économique et les plaisirs de victoire avec moi." Le processus est désormais en marche.

Si la présence de négociations exclusives avec le groupe d'investissement américain - partenaire des Yankees de New York, de la NFL, la MLS ou encore la WNBA - ne signifie pas l'acte de vente du club, elle précise néanmoins des négociations avec un seul interlocuteur en vue d'une possible vente très prochainement. 

Olivier Sadran s'est montré satisfait des négociations engagées avec un fonds qui gère plus de 3 milliards de dollars de capitaux propres. "Je suis convaincu que RedBird Capital Partners dispose des compétences et des ressources nécessaires pour permettre au Toulouse Football Club de revenir dans l'élite du football français tout en respectant nos valeurs de citoyenneté et d’implication dans le tissu économique local." Au club depuis 2001, le président des Violets devrait garder une part dans le club qu'il préside depuis dix-sept ans. "J’ai à coeur de conserver une participation minoritaire, car je suis toulousain de naissance et à ce titre je me sens responsable du Toulouse Football Club qui pourra toujours compter sur ma passion et mon soutien", explique-t-il dans le communiqué.

à voir aussi Pourquoi les clubs français attirent les investisseurs, même avec la crise du Covid-19 ? Pourquoi les clubs français attirent les investisseurs, même avec la crise du Covid-19 ?

"Dans les semaines à venir, et je l'espère avant le 15 juillet 2020, nous aurons finalisé cet accord qui permettra à notre club, j'en suis sûr, de repartir sur de bonnes bases et dans un nouvel élan afin de retrouver le chemin du succès", affirme l'homme fort du club dans un courrier adressé à un partenaire du club. 

"Je porte très clairement l'entière responsabilité de ce gâchis"

Le dirigeant de 50 ans y reconnaît que "malgré une remise en cause interne permanente, nous nous sommes enfoncés, année après année, vers cette relégation en Ligue 2" qu'il ne conteste pas, alors que "les erreurs de recrutement et d'entraîneur se sont multipliées" ces dernières années. "En tant qu'actionnaire majoritaire du Toulouse Football Club, je porte très clairement l'entière responsabilité de ce gâchis, sans doute accaparé par mon métier, mais aussi en imaginant qu'il suffisait d'assurer une bonne continuité financière pour que tout se passe correctement".

Après l'Olympique de Marseille, les Girondins de Bordeaux et Le Havre, le TFC pourrait devenir le 4e club français à passer sous bannière américaine.