Ben Arfa face à Gradel
Ben Arfa au duel avec Gradel | LOIC VENANCE / AFP

Ligue 1 : Toulouse arrache le nul à Rennes

Publié le , modifié le

A 10 contre 11 pendant 45 minutes, Rennes n'a pas su profiter de sa domination pour s'imposer face à une faible équipe toulousaine. Les hommes de Sabri Lamouchi enchaînent un quatrième match sans victoire en Ligue 1. Seizième avec seulement huit points, les Bretons sont dans le doute avant un long déplacement à Astana jeudi en Ligue Europa.

Le match : 1-1

La première mi-temps a été rythmée par les fautes et le déchet technique entre les deux formations. La possession stérile des Rennais (67%) a fait courir les Toulousains après le ballon qui ont accumulé les fautes, 11 en première période. Seul Benjamin André s’est montré dangereux (28e) mais Baptiste Reynet se détend parfaitement sur sa droite pour repousser la tête du capitaine rennais. Les hommes d’Alain Casanova ont connu 45 minutes plus que compliquées réussissant moins de 50 passes dans la première demi-heure. Juste avant la pause, Aron Leya-Iseka écope d’un carton rouge ne parvenant pas à garder ses nerfs. Furieux de se voir siffler une faute sur Damien Da Silva, l’attaquant toulousain est averti, mais sa colère continue et se montre virulent avec l’arbitre qui sort le rouge. Toulouse évolue donc à 10 en deuxième période. Autre fait marquant, Rennes a perdu Ismaïla Sarr sur blessure touché à la cheville et remplacé par M’baye Niang (24e).

A la reprise Rennes tente de profiter de sa supériorité numérique pour ouvrir le score mais Reynet par deux fois, en repoussant la frappe de Léa-Siliki sur la barre (48e) et captant le tir d’André à bout portant, se montre décisif et garde le TFC dans le match. Mais c’est sur penalty que Rennes trouve la faille. Lancé dans la profondeur, Niang prend Jean-Clair Todibo de vitesse qui manque son tacle dans la surface. Le buteur sénégalais arrivé cet été du Torino transforme son penalty et ouvre son compteur but avec Rennes. 

Tentant d'alourdir la marque, Rennes pêche dans le dernier geste et bute sur un Reynet en grande forme (85e). Un arrêt décisif qui donne espoir aux Toulousains. Trois minutes plus tard, sur un corner de Max-Alain Gradel, le jeune défenseur de 18 ans Todibo s'impose dans les aires pour offrir le point du nul au TFC. Malgré un poteau de Léa-Siliki dans le temps additionnel, Rennes n'a jamais su profiter de sa domination (22 tirs à 5) pour s'imposer. 

Avec 6 arrêts, Reynet décisif  

Si son équipe a livré une prestation décevante, Baptiste Reynet s'est lui montré au niveau et est le grand artisan de ce point rapporté de Bretagne.  Avec 6 arrêts, l'ex-dijonnais a permis à Toulouse de rester dans la rencontre. Grâce à une superbe détente horizontale à la 24e minute sur une tête de Benjamin André, le portier de la ville rose s'est plus particulièrement illustré en deuxième période où Toulouse a subi les assauts bretons. A trois reprises, il a empêché le Stade Rennais de faire le break (48e.56e et 85e) avec des arrêts de classes. En repoussant un tir sur la barre et sauvé par son poteau en toute fin de rencontre, Reynet était en réussite. Malheureusement, il n'a pas pu repousser le penalty de Niang, seul point noir dans le grand match du gardien toulousain, qui a prouvé qu'il faisait partie des très bons gardiens du championnat de France.