Le LOSC nouveau dauphin du PSG
Le LOSC nouveau dauphin du PSG | AFP

Ligue 1 : Tombeur de Montpellier, le LOSC retrouve sa place de dauphin

Publié le , modifié le

Trois jours après avoir été tenu en échec à domicile par l’Olympique Lyonnais, le LOSC s’est bien repris, mardi, en dominant Montpellier à la Mosson (0-1). Un but de Nicolas Pepé, son dixième de la saison en Ligue 1, a permis aux hommes de Christophe Galtier de s’imposer sur la plus petite des marges. Au classement, les Dogues chipent la place de dauphin à leur adversaire du soir. Montpellier est troisième en attendant la rencontre entre Lyon et Rennes mercredi.

Lille signe un joli coup à Montpellier ! Quatrièmes avant de se déplacer à la Mosson mardi soir, les hommes de Christophe Galtier ont repris leur place de dauphin du Paris Saint-Germain aux Héraultais, battus (0-1). Dans un match très animé et globalement équilibré, les Dogues ont pu compter sur leur force offensive pour faire la différence. Les choix de l’entraîneur lillois, qui avait décidé de laisser Jonathan Bamba sur le banc, se sont avérés payants d’entrée de jeu. Associé à Loic Rémy et Jonathan Ikoné en attaque, Nicolas Pepé a ouvert le score dès la sixième minute de jeu sur un contre rondement bien mené. Très bien servi par Ikoné justement, après un véritable festival de l’ancien montpelliérain sur le côté gauche, l’attaquant ivoirien ne s’est pas fait prier pour tromper Lecomte et inscrire son dixième but de la saison.

Montpellier a tout tenté

Dominateurs dans le jeu, les hommes de Michel Der Zakarian n’ont toutefois pas réussi à concrétiser leurs quelques occasions en première période. Aguilar, Laborde et Skhiri ont manqué successivement leurs occasions. Les Héraultais ont bien tenté de faire la différence au retour des vestiaires mais ils se sont confrontés à une défense bien en place et à un grand Mike Maignan. Les Lillois ont logiquement continué de procéder en contre, laissant volontairement le ballon à leurs adversaires. En jambes mardi soir, Laborde et Skhiri ont tenté le tout pour le tout. Montpellier aurait même pu égaliser à l’heure de jeu, sur une frappe spontanée d’Aguilar côté droit, qui a frôlé le poteau de Maignan.

Les Dogues, qui n'avaient plus gagné en Ligue 1 depuis le 27 octobre, ont par la suite très bien géré leur avantage au score. Les entrées de Bamba et Soumaré ont fait du bien au LOSC, qui a tenu la baraque jusqu’au bout. La fin de match a été marquée par quelques échauffourées, mais la situation est rapidement revenue en ordre. Les hommes de Christophe Galtier décrochent finalement un précieux succès face à un adversaire direct pour le podium. Trois points qui font du bien après le match nul concédé face à Lyon samedi dernier (2-2). Les Héraultais restent provisoirement troisièmes, en attendant le match de l’OL.

Emilien Diaz @EmilienDiaz