Ligue 1 : Thomas Tuchel apaise la situation et nie toute tension avec Mbappé et Neymar

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Kylian Mbappé s'était montré agacé à sa sortie samedi, contre Montpellier

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Deux jours après la large victoire de son équipe au Parc des Princes contre Montpellier (5-0), Thomas Tuchel, l'entraîneur du PSG, s'est présenté en conférence de presse à la veille du déplacement à Nantes pour le compte de la 23e journée de Ligue 1. Interrogé sur l'agacement de Kylian Mbappé, remplacé en deuxième période, et sur son absence à l'anniversaire de Neymar qui s'est tenu hier, Tuchel a nié toute tension avec les deux stars du club de la capitale.

À l'issue de la victoire contre Montpellier samedi, Thomas Tuchel s'était dit "triste" après le geste d'énervement de Kylian Mbappé, qui n'avait pas apprécié de sortir de la pelouse dès la 68e minute, remplacé par Mauro Icardi. Le jeune champion du monde français et l'entraîneur allemand avaient alors échangé quelques mots, Mbappé cherchant à rejoindre le banc sans s'adresser à Tuchel, provoquant de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux notamment.

à voir aussi Ligue 1 : L'énervement de Mbappé rend "triste" Tuchel Ligue 1 : L'énervement de Mbappé rend "triste" Tuchel

Présent en conférence de presse à la veille du déplacement du PSG à Nantes, Thomas Tuchel a cherché à désamorcer toute possibilité de conflit : "Il y a des moments où les relations entre un entraîneur et un joueur sont faciles, et d'autres moments où les avis ne sont pas les mêmes. C'est absolument normal." L'entraîneur allemand avait ainsi fait remarqué que des comportements similaires avaient eu lieu du côté du Borussia Dortmund, Marco Reus et Achraf Hakimi n'appréciant par leur remplacement par Lucien Favre.

"On donne encore de quoi parler mal de nous"

Revenant sur ses propos à l'issue de la rencontre contre Montpellier, Tuchel a ainsi précisé que "j'étais triste, parce que nous sommes dans un moment extraordinaire, avec des résultats extraordinaires et des victoires où l'on gagne de manière spectaculaire, [...] mais on ne parle pas du match en conférence de presse. Il y avait beaucoup de choses à dire sur la performance, mais on ne parle que de Kylian. [...] Nous avons donné l'occasion de parler d'autre chose et c'est pourquoi j'étais triste."

Malgré le mauvais geste de son attaquant, Thomas Tuchel s'est dit convaincu "qu'à la fin, les joueurs comprennent mes choix sportifs." Et alors que les performances parisiennes des dernières semaines impressionnent et que le buzz autour de cette situation aurait pu rapidement se calmer, un autre élément a été glissé en conférence de presse, agaçant davantage l'entraîneur allemand : la non-présence de ce dernier à l'anniversaire de Neymar, qui s'est tenu dimanche soir, alors qu'il s'y était rendu l'année dernière.

"Il n'y a pas de crise. J'ai décidé de ne pas assister à cette fête, c'est un choix personnel mais pas contre Neymar", a souligné Tuchel, qui a précisé qu'il ne prendrait pas en compte cette soirée pour composer son équipe face à Nantes demain. Mais Tuchel a certainement déploré le timing de cette fête, car "on donne encore de quoi parler mal de nous". Ces derniers événements ne devraient donc pas avoir d'impact sur la préparation du PSG pour son match de demain sur la pelouse de Nantes, rencontre au cours de laquelle le club de la capitale ne pourra pas compter sur Marquinhos, Juan Bernat, Thiago Silva et Colin Dagba, tous les quatre blessés.