Martin Terrier
Avec cinq buts inscrits lors des cinq derniers matches de Ligue 1, Martin Terrier s'illustre dans le sprint final. | ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Ligue 1 : Terrier, la force tranquille de Lyon pour renverser Bordeaux

Publié le , modifié le

D’un naturel discret, l’ancien strasbourgeois arrivé à l’Olympique Lyonnais lors du mercato estival crève l’écran en cette fin de saison. De remplaçant à buteur salvateur, Martin Terrier (22 ans) s’est imposé dans le money-time comme l'un des atouts les plus précieux des Gones avant d'affronter Bordeaux en championnat vendredi (20h45).

Un phare dans la tempête. Entre un Marcelo sommé par des supporters de "respecter le maillot", une doublette Aouar-Ndombele devenue plus irrégulière, certains cadres en retrait et des résultats en dents de scie fatals à un Bruno Genesio qui a annoncé son départ à la fin de saison, il est peu de dire que les dernières semaines ont été agitées à l’OL.

Dirigeants, staff, joueurs, peu ont été épargnés par les salves de reproches. Une ambiance morose dans laquelle Martin Terrier a su se démarquer. Plus encore, le jeune attaquant est venu s’installer aux côtés d’Anthony Lopes et Jason Denayer parmi les plus grands atouts de cette dernière ligne droite. Une nouvelle illustration du fameux poncif, "dans l’adversité se révèle le caractère" ?

Serial buteur

Possible. Le natif d’Armentières (Nord) est devenu en signant la huitième réalisation de sa saison en Ligue 1, lors de la victoire des Gones contre Angers (2-1), le troisième meilleur buteur lyonnais derrière Moussa Dembele (12) et son capitaine Nabil Fekir (9). Sixième choix offensif lors de son arrivé à Lyon à l'intersaison, il a désormais rejoint les annales du club aux côtés des Bernard Lacombe, Karim Benzema ou Nabil Fekir en marquant un but lors de cinq matches consécutifs.

Il doit avoir autant confiance en lui que moi. Il doit croire davantage en ses possibilités, en prendre conscience. Il est très intelligent, réfléchi mais doute parfois. Il est très adroit devant le but et doit exploiter son potentiel", encourageait Bruno Génésio en janvier.

Cette discrétion inhérente à son caractère a peut-être freiné l’éclosion de l’international espoir français au sein d’un vestiaire marqué par des caractères plus expansifs. Toujours est-il qu’avec 11 titularisations sur ses 27 participations et un but toutes les 138 minutes, Terrier est devenu l’un des joueurs les plus efficaces de l’effectif en Ligue 1. Il lui faut en moyenne 3,6 tentatives pour transpercer le gardien adverse (29 tirs, dont 14 cadrés). C’est mieux que Kylian Mbappé et son ratio de 3,86.

As de la profondeur

Outre les statistiques, le joueur formé au LOSC s’est installé dans la rotation par son apport tactique sur le terrain. Concerné par les phases défensives, il concurrence sur le flanc gauche un Depay intermittent dans l’exercice. Impliqué dans la construction et précieux par ses appels en profondeur, le joueur de 22 ans offre à ses deux sentinelles (Aouar-Ndombele), friandes de casser les lignes, de nouvelles possibilités.

Ambitieux, celui qui "rêve de devenir de finir meilleur buteur de Ligue 1 dans un futur proche" sera l’un des plus grands atouts de l’OL vendredi soir (20h45) face aux Girondins de Bordeaux. Lyon (3e , 59 pts) doit confirmer sa victoire à Angers pour se rapprocher des Lillois (65 pts) et s'extirper de la menace stéphanoise (56 pts).  

à voir aussi Ligue 1 : Lyon retrouve la victoire face à Angers Ligue 1 : Lyon retrouve la victoire face à Angers