Ligue 1 : Tenu en échec à Lille, Lyon perd gros

Ligue 1 : Tenu en échec à Lille, Lyon perd gros

Publié le , modifié le

Lyon a gâché une belle opportunité de rester au contact de Monaco et Marseille dans la course au podium de la Ligue 1. En match décalé de la 26e journée, l'OL a concédé le nul 2-2 à Lille après avoir mené 2-0 sur un doublé de Traoré. C'est le quatrième match d'affilée sans victoire pour les Lyonnais qui pointent désormais à 7 pts de l'ASM. De son côté, ce nul permet aux Dogues de sortir de la zone rouge et de passer devant Amiens.

Ne pas rester à quai quand le train de la Ligue des champions va partir. Pendant que Lyon stagnait avec ses trois défaites consécutives, Monaco et Marseille ont pressé le contrôleur de donner le départ. A Lille, les Gones devaient absolument s’imposer pour suivre ce train d’enfer et recoller à l’OM qui reçoit Bordeaux ce soir (21h00). Dans la foulée de sa victoire sur Villarreal jeudi (3-1), Lyon avait semble-t-il retrouvé de la sérénité. Il n’en fallait pas plus pour bousculer de courageux lillois. Malgré un bon début de match, le LOSC payait cher son manque de précision dans la zone de vérité. La blessure d’Anwar El Ghazi, percutant sur le côté gauche, n’arrangeait rien (30e). C’était juste après l’ouverture du score de Traoré, tout heureux de récupérer le ballon sur une grossière faute de main de Maignan (0-1, 21e). Lille a eu du mal à s’en remettre. Dans un fauteuil, Diakhaby n’a pas réussi à enfoncer le clou de la tête sur un excellent centre de Marçal (39e). Pas Traoré en pivot après un superbe déboulé de Tousart au milieu d’une défense totalement absente (0-2, 44e).

Pour s’être cru trop vite à l’abri, Lyon allait à son tour payer cher ses approximations. "Je ne dirais pas qu'on s'est sabordé. Mais il y a un manque d'humilité pour le sport de haut niveau", a lâché l'entraîneur rhodanien Bruno GénésioMariano. Diaz touchait deux fois du bois (68e, 88e). Entré à la place d’El Ghazi, Araujo était l’homme de la deuxième mi-temps côté nordiste. Le Brésilien relançait son équipe en reprenant un centre de Pépé qui avait grillé toute la défense lyonnaise (1-2, 65e). C’est encore lui qui trouvait la mire sur un corner. Servi en dehors de la surface, il ajustait Lopes d’une frappe parfaite au ras du poteau (2-2, 81e). L'opération maintien se poursuit pour Lille. Quant à l'OL, le derby face aux Verts la semaine prochaine s'annonce comme un tournant dans la saison lyonnaise.

Xavier Richard @littletwitman