oussama Tannane expulsé à la 36e
oussama Tannane expulsé à la 36e | JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Ligue 1 - Saint-Etienne et Metz se quittent sur un nul (0-0)

Publié le , modifié le

Metz et Saint-Etienne partagent les points à l’issue d’un match tronqué par une expulsion peu avant la mi-temps (0-0). En effet, les Stéphanois ont dû évoluer à dix contre onze dès la 36e minute de jeu, après l’expulsion d’Oussama Tannane. Paradoxalement, Metz n’a pas réussi à profiter de cette occasion pour dynamiter le match, pour le compte de la 12e journée de Ligue 1.

Zéro, comme le nombre de buts de la rencontre entre Metz et Saint-Etienne. Pourtant, les quinze premières minutes du match sont prometteuses, sûrement les plus vivantes de la partie. Elles sont marquées par un but logiquement refusé pour Erding. Avant de rejoindre les vestiaires, Saint-Etienne perd un élément, Oussama Tannane. Il est auteur de deux fautes consécutives. La première, une semelle traînante sur un adversaire, avant une seconde erreur de trop.

Nul logique 

C’est donc logiquement que Saint-Etienne n’a pas réussi à faire sauter le verrou messin dans la seconde période. En supériorité numérique, Metz est logiquement plus dominateur du ballon et plus présent dans le camp de Saint-Etienne. Seulement, les hommes de Philippe Hinschberger n’en ont pas profité et n'ont pas réussi à percer la bonne défense stéphanoise. D'ailleurs l'une des rares et dernières occasions est pour les hommes de Christophe Galtier. Nolan Roux trouve le poteau gauche, de la tête, à 13 minutes de la fin de la rencontre.

Au classement, Saint-Etienne stagne à la 9e position (18 points) et ne récupère pas les deux places perdues suite aux victoires de Bordeaux et de Lyon, ce samedi soir. Quant à Metz, l'équipe  est 14e (14 points). Les Verts auront fort à faire la semaine prochaine, en recevant les Niçois, pour le compte de la 13e journée.

Philippe Hinschberger (entraîneur de Metz):
"C'est un peu le verre à moitié plein, à moitié vide. A moitié plein parce qu'on a pris un point et pas encaissé de but et à moitié vide parce qu'on aurait aimé être plus dangereux, avoir plus d'occasions de but notamment en deuxième période. On était dans une spirale hyper négative, alors, ce petit point, on le prend. A onze contre dix, on a manqué de justesse technique dans les trente derniers mètres, mais on a atteint l'objectif qui était de garder notre cage inviolée. Il y a eu une grande amélioration du comportement défensif. En terme de possession de balle, on a moins couru derrière le ballon que d'habitude, c'est forcément positif, il aurait juste fallu qu'on mette plus de justesse."

Christophe Galtier (entraîneur de Saint-Étienne):
"J'avais opté pour une compo d'équipe avec laquelle je voulais éviter la suspension de certains joueurs en sursis. Je n'aurais pas imaginé que l'on prenne un carton rouge. Évidement, c'est ensuite un autre match qui démarre. Avec l'enchaînement des matches, des compétitions, des voyages, quand à la 36e vous êtes réduits à dix, faire un match nul et ne pas prendre de but, c'est quand même un bon résultat. Même si on a eu une situation favorable avec Loïc (Perrin) qui a été sauvé sur la ligne, même si je pense qu'on aurait pu, avant l'exclusion, être mieux dans nos gestes offensifs, cela reste un résultat positif. Les points qu'il nous manque à cette deuxième coupure internationale, ce sont ceux qu'on n'a pas pris à domicile. On est toujours dans la série d'invincibilité."

Guillaume Gorgeu @g_gorgeu