Andy Delort à la Lutte avec Loïc Perrin lors de Saint-Etienne-Toulouse
Andy Delort à la Lutte avec Loïc Perrin lors de Saint-Etienne-Toulouse | JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Ligue 1 : Saint-Etienne en réussite contre Toulouse

Publié le , modifié le

L’AS Saint-Etienne s’est enfin relancée à la faveur d’une victoire (2-0) contre Toulouse ce dimanche à Geoffroy-Guichard. Un succès qui s’apparente à un petit hold-up tant les visiteurs ont obtenu les meilleures occasions, mais le réalisme vert et l’excellente prestation du gardien Jessy Moulin ont fait la différence. Au classement, les Foréziens relèguent leur victime du jour à quatre points et s’éloignent un peu de la zone rouge.

Toulouse débutait le match sans complexe avec une occasion énorme dès la 2e minute : un coup-franc de Max-Alain Gradel était sorti in extremis (d’une belle manchette) par le vigilant Jessy Moulin. Saint-Etienne, qui perdait Pajot –blessé et remplacé par Selnaes- dès la 11e minute, peinait à s’approcher du but adverse, au contraire des visiteurs, davantage maîtres du ballon. Le Téfécé se procurait deux occasions coup sur coup autour de la 20e minute ; d’abord un tir à ras de terre de Somalia, excentré sur le côté gauche, que Moulin repoussait du bout du pied. Ensuite sur une parade du gardien stéphanois sur un nouveau tir de Gradel dans un angle fermé.

Les Toulousains maladroits

La première occasion des Verts survenait juste après la demi-heure : Suite à un ballon en cloche remis dans l’axe de la surface par Théophile-Catherine, Selnaes contrôlait de la poitrine et s’effaçait pour permettre à Léo Lacroix de reprendre du plat du pied droit, le ballon frôlant le poteau d’Alban Lafont (33e). Peu avant la pause, Jessy Moulin sauvait les siens à deux reprises face à Kelvin Amian puis Max-Alain Gradel. Et ce sont les hommes de Jean-Louis Gasset qui parvenaient finalement à ouvrir le score contre le cours du jeu sur un penalty transformé par Robert Beric à la suite d’une faute d’Andy Delort sur Jonathan Bamba (1-0, 44e).

Saint-Etienne résiste

La seconde période reprenait sur les chapeaux de roues. Hamouma, parfaitement servi par Beric, ne parvenait pas à cadrer sa reprise alors qu’il était en excellente position (48e). Quatre minutes plus tard, c’est Gradel qui manquait l’égalisation en frappant au-dessus. Dans la minute suivante, Moulin se montrait décisif sur un tir croisé de Somalia. Puis de nouveau sur un tir surpuissant signé Corentin Jean (65e). Les Stéphanois étaient clairement dominés mais ils tentaient malgré tout de jouer les contres à fond : Beric se présentait seul face à Lafont mais le goal des Violets gagnait son face à face (66e).

Diousse délivre les Verts

A la 79e, Lafont préservait les espoirs toulousains en interceptant en deux temps le tir de Monnet-Paquet qui avait faussé compagnie à l’arrière-garde adverse. A six minutes du terme, le TFC pensait bien avoir égalisé sur une tête de Jullien mais l’arbitre refusait le but pour hors-jeu. Deux minutes plus tard, les Verts tuaient le match en inscrivant un deuxième but : Bamba accélérait sur la droite et centrait aux six mètres : tout le monde laissait passer la balle dont le portier Lafont, trop juste, et Assane Diousse prolongeait dans le but vide pour délivrer tous les fans des Verts (2-0, 88e).

Grégory Jouin @GregoryJouin