Ligue 1 : Saint-Étienne bat Toulouse et croit à l'Europe

Ligue 1 : Saint-Étienne bat Toulouse et croit à l'Europe

Publié le , modifié le

Dans une très belle ambiance à Geoffroy-Guichard, l'AS Saint-Étienne s'est imposé dans son chaudron face à Toulouse (2-0) pour le compte de la 34e journée de Ligue 1. Grâce au doublé de Robert Beric, les Verts commencent à croire de plus en plus à une qualification européenne la saison prochaine. 4e à quatre journées de la fin du championnat, Sainté enchaîne avec une troisième victoire consécutive. Le TFC reste 15e à 7 points de Caen barragiste.

Les Verts ont pris le dessus sur la ville Rose ce week-end. Après la victoire des jeunes stéphanois sur les "Pitchouns" du TFC en finale de la coupe Gambardella la veille, les Hommes de Jean-Louis Gasset les ont imité en s'imposant sur le même score face à leurs homologues toulousains, cette fois en Ligue 1 (2-0).

Sur le pelouse de Geoffroy-Guichard, Saint-Étienne a pris rapidement les commandes de la rencontre. En 10 minutes, ils se sont remis à Robert Beric. Après deux petites minutes de jeu, l’avant-centre des Verts est venu conclure au deuxième poteau un centre parfait de Pierre-Yves Polomat. Dominateur, Beric a ensuite plongé la tête sous l’eau au TFC. Bien servi par Wahbi Khazri qui avait pris la profondeur, l'attaquant slovène est venu tromper Baptiste Reynet d’une frappe croisé du droit.

Ruffier décisif 

Obligé de réagir, le TFC s’est montré plus entreprenant et a fait reculer les Stéphanois dès le retour des vestiaires. Endormis, les Verts semblaient se contenter de préserver leur avantage mais en face Max-Alain Gradel et Mathieu Dossevi se sont charger de mettre du rythme pour bousculer la défense du Forez. Mais les joueurs du TFC ont buté sur un grand Stéphane Ruffier dimanche après-midi. 

Le gardien des Verts a dû s’employer pour éviter la réduction du score. Le portier a d'abord détourné parfaitement, au ras du poteau, la reprise de Yaya Sanogo à la suite d'un bon centre de Dossevi (53e). Remuant sur son côté gauche, le capitaine toulousain a poussé Mathieu Debuchy à la faute dans la surface de réparation. Gradel a mis le défenseur international français sur les fesses pour tenter de transformer un nouveau penalty cette saison. Mais rien à faire, Stéphane Ruffier s’est parfaitement détendu sur sa gauche pour pousser le ballon sur son poteau. Énorme parade !

L'Europe se profile

Réveillé par Ruffier, les Stéphanois sont repartis de l'avant et auraient pu alourdir le score. En face, Baptiste Reynet a immité son homologue et a su éviter la déroute aux siens. Avec une double parade (79e) et un arrêt de classe dans les arrêts de jeu (90e), le gardien Toulousain n'aura pas empêché une nouvelle défaite du TFC qui n'a remporté que 2 de ses 13 derniers matches.  

De son côté, Sainté peu se prendre à rêver. Avec son succès lors de cette 34e journée, Saint-Étienne commence à entrevoir une qualification européenne grâce à une troisième victoire consécutive, soit une sixième rencontre sans défaite en championnat. A 4 journée de la fin du championnat de France, les Verts mettent la presison sur l'OM, 5e à 5 points, avant son match face à Nantes (21h). Mais surtout, l’ASSE est toujours à 3 points du podium et de Lyon 3e pour une place en Ligue des Champions. Avec ce nouveau succès sans prendre de but, Saint-Etienne revient aussi à la différence de but, (+15 comme l’OL), un critère qui pourrait faire la différence à l’issue du championnat.

à voir aussi Classement Ligue 1