Wahbi Khazri heureux avec Saint-Etienne
Wahbi Khazri heureux avec Saint-Etienne | AFP - DAMIEN MEYER

Ligue 1 - Saint-Etienne au pied du podium, Nice renoue avec la victoire

Publié le , modifié le

Au lendemain du nul de l'OL, Saint-Etienne est revenue à la hauteur de leurs voisins grâce à son succès à Guingamp (1-0), pour le compte de la 20e journée de Ligue 1. Un but de Khazri en début de match (6e) propulse les Stéphanois en 4e position du championnat. Dans l'autre match de la soirée, après six matches sans victoire (toutes compétitions confondues), Nice s'évite une crise profonde en gagnant (1-0) lors de la venue de Bordeaux sur un penalty de Saint-Maximin (16e).

L'exploit de Guingamp est passé. La lanterne rouge de la Ligue 1 n'a pas réussi à faire fructifier en championnat sa victoire surprise à Paris en Coupe de la Ligue. La venue de Saint-Etienne n'a pas permis aux hommes de Jocelyn Gourvennec de décrocher leur 3e victoire cette saison après 19 matches. Saint-Etienne n'a pas laissé passer l'occasion d'empocher trois points difficilement acquis, sur un but de Khazri, qui leur permettent de compter désormais 33 points. Soit autant que leur voisin lyonnais, contraint vendredi soir au nul à domicile contre Reims (1-1), qui bénéficie néanmoins d'un meilleur goal-average. Les Bretons auraient pu égaliser si le poteau n'avait pas repoussé la tentative de Rodelin à la 62e minute. Les spectateurs du Roudourou n'ont toujours pas vu leur formation s'imposer cette saison dans cette enceinte.

Nice laisse la sinistrose à Bordeaux

De l'autre côté de la France, les supporters de Nice commençaient à trouver le temps long. Sans victoire depuis 6 matches, ils avaient même décidé de lancer cette semaine une cagnotte en ligne pour acheter un attaquant. La démission du président Rivière, et du directeur général Fournier, rapprochaient de plus en plus la crise. Mais Allan Saint-Maximin a remis un peu de ciel bleu dans l'horizon azuréen. Une faute de Jovanovic sur Sacko et l'arbitre indiquait le point de penalty, transformé par l'ancien Stéphanois (16e). Les Girondins s'étaient pourtant montrés les plus entreprenants, mais aussi les plus maladroits dans le dernier geste, à l'image de Karamo. Les rapides contres niçois ont mis à mal la défense bordelaise en deuxième période, sans que le score n'évolue. L'OGCN s'empare provisoirement de la 6e place, alors que les hommes d'Eric Bedouet peuvent dégringoler à l'issue du week-end. Bordeaux n'a plus gagné en championnat depuis le 5 décembre.