Ligue 1 : Saïd Chabane, le président du SCO d'Angers, mis en examen pour agressions sexuelles aggravées

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Saïd Chabane a racheté le SCO d'Angers en 2011

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Placé en garde à vue ce mercredi matin, le président du SCO d'Angers Saïd Chabane a été mis en examen pour agressions sexuelles aggravées. Des faits de violences sexuelles lui sont notamment reprochés par une salariée et trois ex-salariées du club. Dans un communiqué publié ce mercredi, le SCO a annoncé que son président "contestait formellement toutes les allégations portées contre lui".

Selon une information de RMC confirmée dans la foulée par Franceinfo, le président du SCO d'Angers, Saïd Chabane, a été placé en garde à vue ce mercredi. Il a ensuite été mis en examen pour agressions sexuelles aggravées dans la soirée. "Il a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d'entrer en contact avec les victimes et les principaux témoins" a indiqué le procureur d'Angers. Cette procédure fait suite au dépôt d'une première plainte le 7 janvier dernier par une salariée du club, qui accuse Saïd Chabane d'agressions sexuelles. Deux autres victimes présumées, une salariée et une ex-salariée du club, ont ensuite également déposé le même type de plainte, puis une quatrième personne ce mercredi. Les trois premières plaignantes, qui ont entre 25 et 30 ans, ont déclaré avoir été victimes de "caresses très appuyées sur les parties intimes" sans leur consentement. Les premiers faits dénoncés auraient été commis en 2019 et les derniers à la fin de l'année.

Une information confirmée par le SCO d'Angers

Dans un communiqué publié ce mercredi matin, le SCO d'Angers a confirmé cette information et le placement en garde à vue, tout en précisant que son président s'est rendu "dans les locaux des services de police d'Angers, en réponse à une convocation reçue fin janvier." Le club angevin a également ajouté que "Saïd Chabane conteste formellement toutes les allégations portées contre lui et apportera à la Justice tous les éléments permettant de rétablir la vérité et de préserver son honneur."

Président du club depuis 2011, qu'il a racheté pour 1,7 million d'euros, Saïd Chabane était parvenu à faire remonter le SCO en Ligue 1 en 2015. Âgé de 55 ans, Saïd Chabane a fait fortune au milieu des années 1990 dans la grande distribution. PDG d'un groupe agroalimentaire spécialisé dans la production de rillettes, le dirigeant va, après les terrains de football, désormais découvrir le terrain judiciaire.

Avec AFP.