Ligue 1 : Rennes tenu en échec sur la pelouse de la lanterne rouge, Dijon

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Hemard
Dijon - Rennes

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Choc des extrêmes en ouverture de la 7e journée de Ligue 1 entre la lanterne rouge, Dijon, et le leader, le Stade Rennais. Mais sur la pelouse, cet écart au classement ne s'est pas franchement ressenti. Mieux, les Dijonnais ont longtemps tenu la dragée haute aux Bretons, malgré l'ouverture du score de Terrier pour Rennes. Mais Mama Baldé a finit par remettre Dijon sur les rails d'un match nul mérité (1-1).

Sur la pelouse de la lanterne rouge de Ligue 1, où les Bretons restaient sur 4 défaites de rang, le Stade Rennais a fait parler son expérience contre Dijon. Et ce malgré l’absence de son capitaine Damien Da Silva (suspendu) au coup d’envoi, et de ses deux internationaux français Nzonzi et Camavinga, la pépite étant préservée sur le banc. Pour compenser, les deux recrues Dalbert et Rugani étaient lancées en défense. Mais ces petites nouveautés n’ont pas perturbé le collectif rennais, qui a d’abord maîtrisé face à des Dijonnais volontaires, mais imprécis, à l’image de Chouiar à l’entrée de la surface (14e), puis de Baldé (29e) de la tête et enfin sur un lob de Sammaritano sur un lob astucieux (44e).

Rennes sans idées

Entre-temps, l’efficacité rennaise était venue punir les Dijonnais. Sur un pressing haut, quasiment au poteau de corner, Hamari Traoré récupérait le ballon avant de centrer en retrait. Seul au point de penalty, Martin Terrier croisait parfaitement sa frappe (1-0, 23e). Limpide. Clinique. Peut-être même un peu cruel pour Dijon. Après avoir imposé son rythme en début de mi-temps, et sans vraiment briller ni trembler, le Stade Rennais rentrait aux vestiaires avec une avance finalement flatteuse vu le peu d’occasions réelles pour les Bretons dans ce premier acte.

à voir aussi Ligue 1 : Revivez le match nul entre Dijon et Rennes Ligue 1 : Revivez le match nul entre Dijon et Rennes

L’allant dijonnais a finalement été récompensé en début de second acte. Après une première tentative imprécise, c’est finalement sur un rush de Mama Baldé, servi par Mounir Chouiar, que les Bourguignons ont justement égalisé. A pleine vitesse, l’attaquant dijonnais enrhumait les deux défenseurs centraux rennais par la vivacité de ses appuis, avant de se faufiler entre les deux et de fusiller Salin d’une frappe du droit dans la lucarne (1-1, 55e). Bien plus volontaires et entreprenants, les locaux manquaient de peu le coche ensuite, sur une demi-volée lointaine de Wesley Lautoa, fuyante, qui venait raser le poteau de Salin (63e). 

Peu inspiré et apathique, le Stade Rennais semblait bien incapable de reprendre le contrôle de sa soirée. Les entrées de Camavinga et de la pépite belge Doku devaient redonner de l’allant à des Bretons bien pâles, malgré leur statut de leaders de Ligue 1. Dans les dix dernières minutes, Rennes s’installait enfin dans le camp dijonnais. Sur la droite, le danger venait de nouveau de Traoré après une combinaison avec Doku. A la réception du centre, Flavien Tait enchaînait et voyait sa reprise toucher le haut de la barre (83e). Au bout du temps additionnel, Daniele Rugani plaçait une ultime tête piquée bien captée par Allagbe. Dans la foulée, les trois coups de sifflet de l’arbitre entérinaient ce match nul, comme souvent frustrant pour les deux camps, surtout pour Dijon. Rennes devra montrer un autre visage mardi contre Krasnodar pour son baptême en Ligue des champions.