Ligue 1 : Rennes renversant, Mbappé boudeur, Martins sanguin... le récap de la 22e journée

Publié le , modifié le

Auteur·e : William Vuillez
L'attaquant brésilien Raphinha (Stade Rennais)
L'attaquant brésilien Raphinha (Stade Rennais) | DAMIEN MEYER / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La 22e journée de ligue a été très animée : 32 buts et 6 cartons rouges dont un coup de sang du Monégasque Gelson Martins, qui devrait être lourd de conséquences. Le PSG a déroulé contre Montpellier mais a dû faire avec les sautes d'humeur de Kylian Mbappé. Rennes a réussi un tour de force hitchcockien et Toulouse a enfin mis un terme à sa série noire. C'est notre récap' du week-end.

► Le scénario : les 3 minutes qui ont enflammé le Roazhon Park

Les supporters du Stade Rennais ont vécu une fin de match irrationnelle vendredi soir au Roazhon Park. Le genre de fin rêvée, qui plus est dans un "derby". Mené 2 buts à 1 face au FC Nantes à la 94e minute, Rennes a arraché la victoire 3 buts à 2. Vous avez bien lu, les Rennais ont marqué deux buts dans les arrêts de jeu : Bourigeaud à la 94e et Raphinha à la 97e pour renverser cette rencontre. "On a vécu énormément d'émotions ce soir, et notamment en fin de match", jubilait Julien Stéphan, l'entraîneur des Rouge-et-Noir. "Dans un match comme ça, dans un derby, ça prend encore plus de valeur", a-t-il ajouté après cette victoire folle, célébrée comme il se doit avec les fans rennais. Voilà le SRFC à seulement trois points de la deuxième place de Marseille.

► La décla : Tuchel remet les choses en place

La démonstration du PSG face à Montpellier (5-0) n'est pas passée inaperçue à bien des égards. Au delà de l'avalanche de buts, c'est un événement en dehors du terrain qui a fait beaucoup réagir. Kylian Mbappé n'a pas vraiment apprécié être remplacé à la 70e minute et l'a fait comprendre à son entraîneur Thomas Tuchel en regagnant le banc parisien la mine fermée. Le coach allemand, qui a d'abord essayé de raisonner son attaquant, a ensuite recadré les choses en conférence de presse : "On ne joue pas au tennis, on joue au foot, on doit avoir du respect pour tout le monde", a-t-il lancé. 

à voir aussi Ligue 1 : L'énervement de Mbappé rend "triste" Tuchel Ligue 1 : L'énervement de Mbappé rend "triste" Tuchel

► Toulouse : une oasis dans le désert 

Toulouse stoppe sa série noire ! Le TFC a remporté un point ce samedi en faisant match nul à Amiens (0-0). Un résultat qui met fin à une série de 11 défaites consécutives en Ligue 1. "Nous voulions à tout prix mettre fin à cette spirale catastrophique. Ça ne reste qu'un point mais à l'heure actuelle, dans notre situation, c'est un petit soulagement", a déclaré le milieu toulousain Mathieu Dossevi

► Le mauvais geste : Martins pète un câble

On ne connait pas encore les conséquences de son geste, mais il faut s'attendre à du lourd, car Gelson Martins a été coupable d'un bien mauvais geste samedi soir à Nîmes. Le Monégasque s'en est directement et physiquement pris à l'arbitre de la rencontre, Mr Mikael Lesage. Après l'expulsion (justifiée) de Tiemoué Bakayoko pour une semelle sur Romain Philippoteaux, l'attaquant portugais a bousculé l'arbitre est a donc été lui aussi expulsé. Les joueurs de l'ASM ont même dû retenir Martins, décidé à régler encore ses comptes avec Mr Lesage. Il devrait écoper d'une lourde suspension, de plusieurs matches voire plusieurs mois. La commission de discipline de la LFP statuera sur son cas le 6 février prochain.

à voir aussi Ligue 1 : Monaco disjoncte à Nîmes, Lille s'en sort à Strasbourg, Reims surclasse Angers Ligue 1 : Monaco disjoncte à Nîmes, Lille s'en sort à Strasbourg, Reims surclasse Angers

► La stat' : une pluie de rouges 

Beaucoup de tension et de nerfs à vif ce weekend sur les pelouses de Ligue 1. En effet, Gelson Martins et son coéquipier Tiemoué Bakayoko ne sont pas les seuls à avoir été expulsés. Six cartons rouges ont été distribués au total, soit le plus haut total sur une journée cette saison (à égalité avec la 14e journée). Parmi eux, certains étaient clairement évitables : le pétage de plomb de Gelson Martins, une main en dehors de la surface du gardien montpeliérain Dimitry Bertaud ou encore un deuxième jaune pour Adam Ounas sur une poussette d'énervement.

► Tous les scores

► Le classement