Ligue 1 : Rennes et Montpellier restent muets

Publié le , modifié le

Auteur·e : francetv sport
Rennes Montpellier
Rennes et Montpellier n'ont pas pu se départager sur la pelouse Roazhon Park. | Fred TANNEAU / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Rennes et Montpellier ont été incapables de se départager au terme de 90 minutes pauvres en occasions franches ponctuées par seulement 4 tirs cadrés en cumulé. Hatem Ben Arfa a beaucoup tenté mais souvent manqué de lucidité dans le dernier geste. Au classement, le Stade Rennais reste 8e tandis que Montpellier garde sa 6e place.

Après quatre victoires de rang, Rennes marque le pas. Défaits à Guingamp mercredi dernier (2-1), les joueurs de Julien Stephan ont été incapables de marquer le moindre but. Pourtant, l'accueil de Montpellier - qui n'a pas connu de victoire depuis 5 matches consécutifs - aurait été la bonne occasion pour que les Rouges et Noirs renouent avec le succès. Mais il n'en a rien été. Plus conquérants mais sans aucune réussite dans le dernier geste, les Rennais n'ont cadré qu'une seule frappe du match, en 16 tentatives. De son côté, Montpellier a joué un football débridé mais le bloc adverse ne leur a laissé que trop peu de possibilités. Un match nul qui n'arrange personne au classement, Rennais et Montpelliérains stagnant respectivement à la 8e et 6e place de Ligue 1.

Hatem Ben Arfa a tout tenté

Les deux équipes retournent au vestiaire après une première mi-temps où elles se sont tenues en respect, offrant jeu débridé mais sans réussite devant le but. Avec un seul tir cadré de chaque côté, les attaques ont manqué de précision dans le dernier geste malgré de nombreuses occasions de part et d’autres. Après la pause, ce sont les Rennais qui se montrent le plus entreprenants, mais ce sont également eux qui se sont fait la première vraie frayeur du match, sur un poteau de Florent Mollet à la suite d’une belle frappe croisée du gauche de l’extérieur de la surface (52e).

Sur l’action suivante, Hatem Ben Arfa prend sa chance sur coup franc mais ce fut au tour de l’ancien joueur du Paris Saint-Germain de voir sa frappe repoussée par le poteau (54e). Décidément pas verni, il a remis ça une minute plus tard après une percée solitaire ponctuée d’un enroulé qui avait battu Dimitry Bertaud (55e). C'en est suivi un nouveau coup franc. Encore raté pour le natif de Clamart qui n’arrive décidément pas à débloquer son compteur de but en 2019. Sa frappe croisée frôlant la transversale n’y changera rien non plus (69e). Son envie de bien faire a fini par lui faire manquer de lucidité, en témoignent sa frappe complètement manquée (73e) et son manque d’altruisme envers Benjamin Bourigeaud (85e). L'attaquant rennais n'a pas pu empêcher son équipe de terminer sur son premier 0-0 depuis... 67 matches. 

francetv sport francetvsport