Ligue 1 : Rennes déroule, Paris souffle, Lille distance Lyon... les 5 infos à retenir de la 28e journée

Publié le , modifié le

Auteur·e : William Vuillez
Le Stade Rennais face à Montpellier en Ligue 1
Le Stade Rennais face à Montpellier en Ligue 1 | Damien Meyer / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La Ligue 1 a été agitée ce weekend. De la bonne opération de Lille, à la démonstration du Stade Rennais, en passant par les premières répercussions de l'épidémie du coronavirus, voici les 5 infos à retenir de la 28e journée. Mention spéciale au nageur du jour, Dario Benedetto !

► La déconvenue : Lyon hors course pour le podium ? 

C’est certainement une victoire qui va compter double pour le LOSC. Vainqueur (1-0) contre Lyon ce dimanche, Lille a signé sa 6e victoire sur ses 7 derniers matches de championnat. Les Dogues comptent 49 points, talonnent désormais Rennes, troisième avec 50 points et mettent surtout l’OL à 9 points. Une avance non négligeable à 10 matches de la fin de la saison, face à un concurrent direct aux places européennes. L’Olympique Lyonnais reste au contraire englué à sa 7e place, dans un embouteillage au classement, avec Montpellier et Monaco. Désormais à 10 points du podium, la Ligue des champions serait-elle hors de portée pour l'OL ? "C’est compliqué, on ne fait pas une croix dessus parce que mathématiquement c’est possible, mais c’est compliqué il ne faut pas se voiler la face", a déclaré Leo Dubois au micro de Canal+ après le match. 

► La performance : Une fessée et Rennes a tout bon pour l'Europe 

Rennes est sur le podium et c’est désormais tout sauf un hasard. En s’imposant très largement face à Montpellier (5-0), concurrent direct au classement, les Bretons ont confirmé leur statut de client potentiel pour l’Europe. Un départ canon, une gestion parfaite et un finish en beauté, les hommes de Julien Stéphan ont eu tout bon. Troisième avec quatre points d’avance sur Lille, Rennes n’a plus qu’à espérer voir les Dogues et les Lyonnais se neutraliser ce dimanche pour conserver ce petit avantage. Mieux, avec le nul de Marseille à Amiens, les Rennais peuvent encore rêver de la deuxième place.

► L'insolite : Dario "Bonnetdetto" n'a pas empêché Marseille d'être coiffé au poteau

Il y a des matches nuls qui sonnent comme des défaites. Marseille en sait quelque chose, tenu en échec par Amiens dans les arrêts de jeu (2-2) alors qu'il menait 2 à 0. Un match nul évitable, conséquence d'un dernier quart d'heure désastreux des Phocéens. Pénalisé par la sorti d'un Dimitri Payet très en jambes, l'OM a laissé échapper deux points précieux, qui les auraient mis à l'abri du troisième Rennes. Le Vélodrome a pu se consoler avec le retour de sa star Florian Thauvin, qui a refoulé la pelouse pour 15 minutes, après 6 mois hors des terrains. Les Marseillais nous auront également offert l'image insolite de ce weekend, quand Dario Benedetto, ouvert au cuir chevelu, a passé la quasi totalité du match avec... un bonnet de bain !  

à voir aussi Marseille - Amiens : Thauvin de retour, Benedetto boit la tasse, les 3 infos à retenir Marseille - Amiens : Thauvin de retour, Benedetto boit la tasse, les 3 infos à retenir

► Le point coronavirus : Paris souffle avant Dortmund 

C'est la première répercussion du covid-19 sur la Ligue 1. Le match entre Strasbourg et le Paris Saint-Germain, qui devait se tenir samedi à 17h30, a été reporté "suite à un arrêté de la préfecture du Bas-Rhin concernant la propagation du coronavirus", a écrit la LFP dans un communiqué. L'annonce vendredi de la multiplication du nombre de personnes testées positives au nouveau coronavirus dans le département du Haut-Rhin, limitrophe au Bas-Rhin où se situe Strasbourg, a accéléré la décision. Le PSG a donc une semaine de repos avant le huitième de finale retour de la Ligue des champions face à Dortmund (ce mercredi 21h). Un aspect positif, pour souffler avant l’échéance, ou au contraire une occasion en moins de répéter les gammes et de s’ajuster ? À vous de juger.

à voir aussi Coronavirus : Strasbourg - PSG reporté Coronavirus : Strasbourg - PSG reporté

► Le joueur : Rajkovic porte Reims 

Une bonne défense ne fonctionne pas sans un grand gardien et ce samedi, Reims en avait un très grand. Le Stade de Reims doit sans aucun doute sa victoire contre Brest (1-0) à un très bon Predrag Rajkovic dans les buts. Le portier serbe a réalisé des arrêts de grande classe et a évité à son équipe d’être menée au score en sauvant un penalty à la demi-heure de jeu. Rajkovic s’est parfaitement couché côté droit, sur la frappe à mi-hauteur de Mendy. Le gardien rémois a arrêté là son 4e penalty en Ligue 1 cette saison, soit le meilleur total dans l’exercice sur les cinq grands championnats cette saison.