Edinson Cavani (PSG) buteur contre Saint-Etienne en 2017-2018

Ligue 1 - PSG - Saint-Etienne: Ces Verts que les Parisiens aiment tant

Publié le , modifié le

Leader invaincu avec quatre victoires en autant de rencontres, le PSG accueille Saint-Etienne ce soir, pour le compte de la 5e journée de Ligue 1. Les Stéphanois, qui restent sur trois nuls consécutifs, se savent en terrain miné. Car ils n'ont plus gagné sur la pelouse du Parc des Princes depuis le mois de novembre 2012. Six années d'insuccès à Paris mais aussi contre le PSG tout court, puisque cette victoire est la dernière des Verts contre les Parisiens.

Des claques mémorables

Depuis le début de l'ère qatari à Paris, Saint-Etienne a pris l'habitude de souffrir face à cette équipe. En août 2014, la première correction intervient au Parc des Princes avec un terrible (5-0) et un triplé de Zlatan Ibrahimovic, l'un des plus terribles buteurs face aux Verts (deux doublés, un triplé, 10 buts inscrits sur les 18 inscrits par Paris contre cette les Verts en championnat entre 2012 et 2016). Il y aura un deuxième (5-0), en 2017 mais à Geoffroy-Guichard cette fois, avec entre-temps deux (4-1) en 2015 (Coupe de la Ligue et championnat).

Des statistiques qui ne trompent pas

En statistique, depuis 2011, les Stéphanois ont battu 1 fois Paris, pour 5 nuls en 20 matches, toutes compétitions confondues. Au total, Paris a marqué 43 buts à Saint-Etienne, et les Verts en ont inscrit 12 dans le même temps. En Ligue 1, les Verts encaissent 2.29 buts par match contre le PSG, et n'en marquent que 0.64 (source Opta). Avec 13 buts inscrits depuis le début de cette saison en quatre rencontres, le PSG occupe déjà la place de meilleure attaque de France, en plus d'être le leader invaincu. C'est avec cette confiance qu'ils se présentent devant leurs supporteurs.

Des motifs d'espoirs ?

Si saint-Etienne n'a remporté qu'une rencontre depuis le début de la saison, l'équipe se montre assez hermétique. Avec deux buts encaissés, l'ASSE est la formation la plus imperméable, à égalité avec Lyon et Lille. Elle pourrait donc être armée pour faire face à l'armada offensive adverse. Et depuis le départ d'Ibrahimovic, "Sainté" résiste mieux. Deux nuls, deux défaites, c'est "moins pire" qu'avant. Et la victoire qui échappe la saison passée à Geoffroy-Guichard sur un but contre son camp de Debuchy en in de match reste dans les mémoires (1-1).

Si Cavani a pris la relève du Suédois (deux doublés en quatre confrontations), les Stéphanois peuvent se réjouir des départs de Lucas (3 buts lors des 4 dernières confrontations), de Thiago Motta (un but). Et surtout, c'est le retour de Jean-Louis Gasset au Parc des Princes. L'ancien adjoint de Laurent Blanc sur le banc du PSG est connu pour sa malice. Un petit tour ici ne serait pas pour lui déplaire. Et comme Paris débute la Ligue des Champions mardi à Anfield Road face à Liverpool, les joueurs de Thomas Tuchel pourraient avoir un peu la tête ailleurs...