Silva

Ligue 1 - PSG : les corps à Lyon mais les têtes à Manchester

Publié le , modifié le

Après un mercato compliqué, le Paris Saint-Germain retrouve les terrains ce dimanche soir pour le choc de cette 23e journée (21h). Les Parisiens se déplacent à Lyon, leur principal rival sur les dernières saisons. Pour le PSG, privé de Neymar, cette affiche tombe à point nommé à neuf jours du huitième de finale aller de Ligue des Champions face à Manchester United.

Quasiment un an jour pour jour (21 janvier 2018), le Paris Saint-Germain se rendait à Lyon dans la peau d'un facile leader de championnat. Onze points séparaient les Parisiens de l'OL, alors leur dauphin. Pour le PSG d'Unai Emery, les Lyonnais devaient servir de test grandeur nature avec la double confrontation face au Real Madrid en huitième de finale de la Ligue des Champions.

Sauf que rien ne s'est passé comme prévu pour les Parisiens. Une victoire lyonnaise 2-1, magnifiée par les deux superbes réalisations de Fékir, sur coup-franc, et Depay. La collision entre Anthony Lopes et Kylian Mbappé, qui avait été contraint de quitter la pelouse à la 36e minute. Et le rouge reçu par Dani Alves. 

Le jeu sans Neymar

Un an plus tard, les données sont les mêmes... ou presque. Le PSG ultra domine la Ligue 1, en étant toujours invaincu. Lyon, troisième, se dresse sur son chemin avant d'aborder les huitièmes de finale de la prestigieuse coupe européenne, face à Manchester United. Mais en 2019, le club parisien se déplace au Groupama Stadium sans sa star Neymar  (20 buts, 9 passes ttc). L'an passé, le Brésilien était présent pour défier les hommes de Bruno Génésio. Il s'était ensuite blessé au pied quelques semaines plus tard face à Marseille, après le huitième de finale aller perdu face à Madrid. 

à voir aussi Ligue 1 : Le PSG annonce une indisponibilité de dix semaines pour Neymar Ligue 1 : Le PSG annonce une indisponibilité de dix semaines pour Neymar

Ce dimanche face à l'OL, il ne sera pas là, tout comme au match aller à Manchester, le 12 février prochain. Contre un autre huitième de finaliste de la C1, le PSG doit donc apprendre à composer sans son leader technique. Surtout que son absence se fait énormément sentir dans le jeu parisien. Face à Amiens, face à Rennes, Neymar a manqué de par sa capacité à briser les lignes, à porter le ballon, à accélérer le jeu. "Nous sommes à un moment particulier, avec la blessure de "Ney". Ces trois derniers mois, il a fait des choses exceptionnelles pour l'équipe. Pour nous, c'est dangereux de ne pas l'avoir", confie Gianluigi Buffon. Mais le potentiel offensif du PSG reste immense par la présence de Kylian Mbappé et Edinson Cavani, entre autres. 

Retourner au sportif pour oublier l'extra

"Tous les matches de ce niveau sont un bon test. Le match de demain (dimanche) est super dur, parce que Lyon a beaucoup de qualités. J'en suis convaincu. C'est une équipe top niveau. C'est bien pour nous, pour montrer notre qualité en défense et en attaque. C'est nécessaire de montrer une performance complète", a expliqué Thomas Tuchel en conférence de presse, samedi. Au Parc des Princes, le 7 octobre dernier, le PSG avait étrillé l'Olympique Lyonnais (5-0).

à voir aussi PSG : Mercato, Rabiot et Verratti... ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de Tuchel PSG : Mercato, Rabiot et Verratti... ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de Tuchel

Pour Paris, Old Trafford n'est plus qu'à trois matches : Lyon dimanche, puis arrivent un 8e de finale de Coupe de France contre Villefranche-sur-Saône (N2) mercredi et un match de Ligue 1 contre Bordeaux le samedi 9 février. Le parcours idéal pour monter en puissance. Mais ce choc face à l'OL vise aussi à oublier un mercato hivernal compliqué : une seule arrivée (Leandro Paredes), les dissensions entre l'entraîneur Thomas Tuchel et le directeur sportif Antero Henrique et le cas Rabiot.

"J'ai mes avis, il (Henrique) a les siens", a simplement déclaré le coach allemand, qui a assuré qu'il n'était pas "complètement satisfait" par le mercato, ni "en colère" contre sa direction. Idrissa Gueye, Frenkie De Jong, Luciano Acosta. Tous souhaités par Tuchel mais aucun n'est venu. Seul Leandro Paredes a posé ses bagages dans la capitale. L'ancien du Zénith Saint-Pétersbourg devrait être présent de dimanche soir sur la feuille face à Lyon. En revanche, Marco Verratti sera absent mais est espéré pour défier Manchester dans neuf jours désormais. 

à voir aussi Premier League : Manchester United renoue avec la victoire Premier League : Manchester United renoue avec la victoire