Ligue 1 : Pour Saint-Etienne, ça fleure bon l'Europe

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Poisson
Saint-Etienne voit l'Europe

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Face à Reims ce dimanche, l'AS Saint-Etienne poursuit une quête inimaginable encore en début de saison : une qualification pour les barrages de la Ligue des Champions. Ce ne sera cependant pas évident face à l'un des clubs les plus en vue de la phase retour de Ligue 1, le Stade de Reims.

Quand l'histoire frappe à la porte, personne ne saurait l'ignorer. C'est exactement ce qui est en train d'arriver chez les supporters des Verts. Ils sont en train de voir revenir la grandeur passée de leur club ; et ce, par la porte européenne. La dernière fois que Saint-Etienne était présent dans une compétition europénne, c'était il y a 38 ans. Autant dire que certains supporters verts n'ont jamais connu cette période dorée, et n'imaginaient pas la découvrir de sitôt. Il y a trois semaines encore, vous leur parliez d'Europe et, à défaut de vous rire à la figure, ils se montraient prudents.

à voir aussi Ligue 1 (32e journée) - Saint-Etienne : En cas de victoire contre Bordeaux, les Verts peuvent rêver en grand Ligue 1 (32e journée) - Saint-Etienne : En cas de victoire contre Bordeaux, les Verts peuvent rêver en grand

Désormais, la donne a changé. Après leur victoire face à Bordeaux la semaine dernière, les Stéphanois peuvent légitimement s'imaginer sur le podium de la Ligue 1 à la fin de la saison. Leur rival lyonnais est en pleine décomposition. Les Marseillais reviennent de très, très loin. Et leur calendrier n'est pas du tout désavantageux. 

En conférence de presse, Jean-Louis Grasset n'a pas esquivé le sujet. Bien sûr, l'Europe est dans tous les esprits. Bien sûr, le podium est non seulement envisageable, mais très possible. "Rien ne sera facile dans cette lutte finale, -a-t-il analysé. Il faut se surpasser pour atteindre les objectifs."

Subotic et Salibur absents

D'après l'entraîneur, la dynamique est bonne : "On est dans le vrai. En emmagasinant 10 points sur 12 disponibles, cette série nous fait du bien. Il me semble que tout le monde arrive en forme pour le money time."  Au rayon des absents, outre les blessés de longue date que sont Kevin Monnet-Paquet et Gabriel Silva, Neven Subotic et Yannis Salibur ne joueront pas à Reims. Jean-Louis Grasset n'a cependant pas précisé si les deux derniers cités étaient blessés ou écartés. Subotic était sorti à la 80e minute contre Amiens il y a deux semaines, et n'était pas présent face à Bordeaux le week-end passé. L'absence de Salibur remonte à la défaite face à Rennes (3-0) le 10 février dernier. 

Le Stade de Reims, vraie surprise du haut de tableau

Première escale sur la route vers la qualification européenne, le Stade de Reims peut s'avérer un piège pour les Stéphanois. De nombreux clubs majeurs de Ligue 1 s'y sont cassés les dents, et Jean-Louis Grasset semble en avoir pleinement conscience. "On considère que c'est un adversaire direct" a-t-il même déclaré. 

Le Stade de Reims n'a perdu qu'une fois en 2019 (c'était face à Strasbourg il y a deux semaines, 4-0) si l'on excepte la Coupe de France. C'est, avec 32 buts concédés, la quatrième défense de Ligue 1. La quête européenne ne sera, de tout façon, pas sans défis à relever pour l'AS Saint-Etienne.