Hamouma Gabriel Saint-Etienne Lille
Hamouma et Gabriel en duel aérien | JEFF PACHOUD / AFP

Ligue 1 : Pépé propulse Lille contre Saint-Etienne

Publié le , modifié le

Un but de Nicolas Pépé a permis à Lille de s'imposer à Saint-Etienne lors de la 28e journée de Ligue 1 (0-1). Grâce à ce succès, le LOSC possède désormais 7 points d'avance sur l'Olympique Lyonnais dans la course à la place de dauphin. Toulouse, de son côté, a enfoncé Guingamp (1-0) tandis que Montpellier, qui menait pourtant 2-0 face à Angers, s'est finalement fait rejoindre (2-2).

Sans toujours briller, Lille a ramené 3 points de Saint-Etienne. Même si les Verts ne traversent pas leur meilleure période, le déplacement à Geoffroy-Guichard n'est jamais aisé. L'ASSE, qui n'a pas réussi à enchaîner deux victoires de rang depuis le 16 janvier, continue de perdre de la vitesse. Un grand Ruffier a longtemps œuvré pour préserver le score, notamment devant Pépé (10e, 29e, 46e, 56e)mais le buteur lillois, auteur de sa 17e réalisation, a finalement eu le dernier mot. Sur un exploit personnel, et un tir dévié, il offrait la victoire aux Dogues. Jean-Louis Gasset, expulsé à la 40e minute, aura assisté à la fin du match en tribunes. Signe de la nervosité qui a gagné les rangs stéphanois, Khazri et Debuchy étaient également expulsés juste avant la fin du match... 

Montpellier : la fête gâchée

Montpellier, qui fêtait son 1000e match en Ligue 1, n'a pas traîné à fêté ça. Un ouverture du score, signée Delort (10e but de la saison) à la 3e minute, lançait parfaitement les festivités. D'autant que Skhiri doublait rapidement la mise (16e). Mais le SCO allait gâcher le moment. Même réduits à 10 après l'expulsion de Pavlovic (73e), les hommes de Stéphane Moulin allaient créer la surprise et priver Montpellier d'une 5e place provisoire en marquant deux buts dans les dernières minutes par Fulgini (80e) et Bahoken (92e). 

Le Téfécé, lui, a réussi à préserver son mince avantage jusqu'au bout face à Guingamp. Le but de Sanogo, inscrit à la 20e minute, suffit à une équipe qui restait sur 3 nuls et 4 défaites. L'EAG, pas aidé par l'expulsion de Coco juste avant la pause après une semelle de Gradel, reste scotché à la dernière place. Le maintien est toujours jouable mais les chances s'amenuisent de journée en journée... 

France tv sport francetvsport