Le Lyonnais Fekir à l'attaque de la défense bordelaise
Nabil Fekir devant des Bordelais regroupés sous une intense pluie | AFP - MEHDI FEDOUACH

Ligue 1 - Pas de vainqueur entre Bordeaux et Lyon

Publié le , modifié le

Après 20 buts marqués lors des 4 victoires de rang (toutes compétitions confondues), Lyon a concédé le nul (1-1) lors de son déplacement à Bordeaux, en match avancé de la 28e journée de Ligue 1. Les Girondins avaient ouvert le score par Vada à la 16e minute, sur un but hors jeu, mais Lyon est revenu au score sur une tête de Mammana (79e).

Il n'y a pas eu que la minute de silence pour rendre hommage à Raymond Kopa, disparu à 85 ans. A Bordeaux, le ciel a fait tomber des larmes sur la pelouse du Matmut Atlantique, bien gorgée d'eau, pour honorer le premier Ballon d'Or français de l'histoire. Dans ce match entre prétendants à la 4e place, en ce jour de deuil pour le football français, le temps pouvait également enterrer les ambitions de beau jeu. Le début de match ne le démontrait pas.

Bordeaux en contre

D'un côté, les Bordelais tentent de presser sans laisser d'espace. De l'autre, Lyon monopolise le ballon mais se heurte à une muraille devant son but. Sur un ballon pas dégagé par Jovanovic, Lacazette récupère le ballon à l'entrée de la surface bordelaise. Mais l'attaquant lyonnais, auteur de quatre buts lors de ses quatre derniers matches en Gironde, ne trouve que le petit filet de Carrasso dans un angle fermé (10e). Mais sur une accélération de Kamano sur le côté gauche, le Bordelais trouve Vada dans le trou, dont la position de hors jeu n'est pas signalée par l'arbitre de touche. Et le milieu de terrain trompe sans contrôle Lopes pour l'ouverture du score (16e, 1-0).

A la 28e minute, Memphis Depay se défait de Gajic, mais sa frappe puissante à bout portant est détournée par le portier des Girondins. La tête de Gonalons, sur un centre rentrant de Fekir, n'est pas cadrée (30e). La pression s'intensifie, sur une pelouse qui rend chaque passe délicate. Sur un contre rapide et rondement mené, Malcom est fauché par Diakhaby dans la surface de réparation, mais l'arbitre juge qu'il s'agit d'une simulation et inflige un carton jaune au Brésilien (38e).

Lyon contrôle sans faire de différence

Après la pause, l'attaque lyonnaise, qui a inscrit 20 buts lors des quatre derniers matches (toutes compétitions confondues), tente de mieux s'organiser. L'équipe visiteuse contrôle mieux le jeu. Mais Bordeaux se montre le plus incisif, comme sur cette frappe de Kamano, repoussée par Diakhabi alors que Lopes semblait pris à contre-pied (60e). Le portier lyonnais gagne ensuite son duel face à Laborde (68e), sur un contre rapide après qu'une passe de Valbuena a été interceptée juste devant Lacazette​ dans l'autre surface. Une tête de Diakhabi, sur un coup franc, passe juste au-dessus de la barre (72e). Puis, Lacazette prend le dessus sur Pallois, mais le ballon ne reste pas dans ses pieds au moment de livrer un duel avec Carrasso (74e).

La défense de Bordeaux recule de plus en plus. Et finalement, sur un remake du premier coup franc, Valbuena trouve Mammana seul qui propulse sa tête au fond des filets (78e, 1-1). Une égalisation logique étant donné la pression imposée par l'OL. Bordeaux avait la balle de la victoire dans le temps additionnel, sur un centre en retrait de Menez, entré en jeu à la 83e minute. Mais par deux fois, le tir de Kamano est repoussé par Rafael (90+2). 

Ce nul n'arrange pas les Lyonnais, qui voient la 3e place s'éloigner, ni les Bordelais, qui perdent l'occasion de recoller à un point des détenteurs de la 4e place (qui ont un match de plus à jouer).

Réacti​ons

Bruno Genesio (entraîneur de Lyon): "Je suis satisfait de revenir au score face à une équipe sur une bonne dynamique. On est déçu du résultat car nous étions venus pour gagner. Il aurait fallu marquer en première période sur nos temps forts et être plus efficace en deuxième période. Sur l'ensemble du match, le match nul me semble logique. On marque sur coup de pied arrêté, ce qui n'est pas arrivé souvent cette saison. Le match était engagé mais pas plus que sur un autre match de L1. Les conditions ont fait qu'il y a plus d'engagement car le ballon va plus vite, il y a plus de tacles, terrain glissant, un match engagé entre deux équipes qui jouent la Coupe d'Europe, c'est resté dans les normes de la L1. Pour Mammana, c'est bien car il nous permet de prendre un point et laisser Bordeaux à quatre points, et ça va l'aider à prendre plus de confiance que ce qu'il a aujourd'hui. On m'a dit que le but était en position de hors-jeu mais cela fait partie des faits de jeu qu'on ne maîtrise pas. Il y avait peut-être un penalty derrière, je ne sais pas. Est-ce qu'il y aurait eu penalty si on n'avait pas pris le but, on peut toujours disserter mais je préfère rester sur le contenu du match qui reste un match plutôt bon à l'extérieur contre une belle équipe. On garde Bordeaux à distance mais on espérait mieux car on regarde derrière mais aussi devant. On n'a pas rempli les deux objectifs. On attendra de voir les résultats des trois équipes devant nous pour voir si on grappille un petit peu ou si on perdra du terrain."

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze