Ligue 1 : Paris reprend son envol

Ligue 1 : Paris reprend son envol

Publié le , modifié le

Paris a conforté sa place de leader de la Ligue 1 en dominant facilement Nice 3-0 lors de l'ouverture de la 11e journée au Parc des Princes.

L’opération rachat du PSG a bien fonctionné. La prestation moyenne à Marseille (2-2) ne sera pas oubliée avant le match retour face aux Phocéens mais au moins les Parisiens ont montré un visage bien plus séduisant. La guerre des tranchées tant espérée par Lucien Favre, qui avait mis Pléa, Saint-Maximin et Walter sur le banc, n’a pas eu lieu devant le but niçois. Di Maria et Cavani ont dynamité le nid des Aiglons et moins de trois minutes. Deux actions, deux passes de l’Argentin et deux buts de l’Uruguayen. Le premier, pour le 2500e but parisien en Ligue 1, sur un coup franc côté gauche repris d’une tête plongeante au premier poteau (1-0, 3e). Cardinale touché à la cuisse, c’est l’Argentin Benitez qui est allé chercher son premier ballon au fond des filets.

Di Maria s'éclate, Mbappé malheureux

Avec ce but précoce, le plan de jeu niçois volait en éclats. Une 5e défaite en octobre se profilait. Si Cavani aurait pu bénéficier d’un penalty (21e), il doublait quand même la mise après la demi-heure de jeu. Di Maria glissait un petit ballon par-dessus la défense et le 9 parisien devançait Benitez avant de sprinter pour pousser le ballon dans le but vide (2-0, 32e). 11 buts et 2 passes depuis le début de la saison, l’Uruguayen se révèle à chaque journée indispensable au rayonnement de son équipe. C’est sur une remise de la tête qu‘il provoquait le but de Dante contre son camp, pris en sandwich par Dani Alvez et Di Maria (3-0, 52e). Le plus malheureux de la soirée avait le numéro 29 dans le dos. Ni très bien servi ni en réussite (57e, 62e) quand il n’était pas « spoilé » par Cavani (9e), Kylian Mbappé a grimacé assez souvent sur le front de l'attaque parisienne. Tout l’inverse d’un Di Maria très en jambes et tout heureux de faire enfin partie de la fête. Dans les tribunes, Neymar a lui aussi savouré le spectacle. Malgré le bon match de Di Maria, le Brésilien va récupérer sa place dès mardi en Ligue des champions.

Réactions

Edinson Cavani (attaquant du PSG, au micro de Canal+): "Tous les matches sont différents: contre Marseille, c'était plus compliqué car le terrain est différent, il y a eu beaucoup de choses qu'on pouvait mieux faire. Aujourd'hui, on a retrouvé le but dès la première mi-temps, ce qui nous a permis ensuite de jouer plus tranquille et fermer le match. Nous savions que c'était un match difficile contre Marseille mais c'est déjà (du) passé, on a vu après le clasico tout ce qu'on pouvait faire de mieux, en intensité, en agressivité, en pression, ce qu'on a (mis en place) aujourd'hui. C'est bon pour continuer à garder la confiance."

Maxime Le Marchand (défenseur de Nice, au micro de Canal+): "On a vu qu'on était complétement inférieurs dans tous les domaines, dans les duels, les anticipations, sur le plan tactique... C'est une grande équipe, on le savait, on n'a rien lâché. Ils étaient au-dessus sur le plan technique. Malgré la pression, ils arrivaient à sortir alors que nous, on n'y arrivait pas. On ne trouvait pas de solutions. On prend une claque, on va bien travailler car on voit qu'on a encore du boulot. J'espère que tout le monde a eu une prise de conscience."

Xavier Richard @littletwitman