Saint-Etienne, vainqueur du derby contre Lyon.

Ligue 1 : Paris et Nantes enchaînent, Beric enfonce Lyon, Monaco replonge... les leçons de la 9e journée

Publié le , modifié le

Le PSG a nettement dominé son dauphin Angers ce samedi au Parc des Princes. Et c'est un autre club qui en a profité pour prendre la deuxième place du championnat : le FC Nantes. Dans le derby le plus chaud de France, les Verts ont coulé Lyon à Geoffroy-Guichard. Dans le bas du classement, si Brest et Dijon ont réalisé de belles opérations, ce n'est pas le cas de Monaco, sèchement battu par Montpellier. Beric a offert aux Verts le derby face à un Lyon bien malade.

L'équipe : Nantes

La formule Gourcuff fait toujours recette chez les Canaris. Vainqueur 1-0 face à Nice ce samedi - la 5e victoire sur la plus petite des marges depuis le début de la saison - le FC Nantes est le nouveau dauphin du PSG au classement après le lourd revers du SCO d'Angers au Parc des Princes (4-0). Les Jaune et Vert restent invaincus à domicile.

Avec 19 points après neuf rencontres de Ligue 1, les Nantais affichent leur meilleur total de points depuis la saison 1994/1995 (21 points). Les Canaris avaient alors été sacrés champions à la fin de l’exercice. Un bon présage ?

à voir aussi Ligue 1 : Nantes tient le rythme du PSG, le bon coup de Bordeaux, Monaco replonge Ligue 1 : Nantes tient le rythme du PSG, le bon coup de Bordeaux, Monaco replonge

Le joueur : Nicolas de Préville

Rapide comme l'éclair. Face à Toulouse, Nicolas de Préville a inscrit le but le plus rapide de la saison en Ligue 1 : 56 petites secondes pour placer une superbe frappe croisée qui trompe Baptiste Reynet. Et le récital des Girondins face au TFC tiendra pour beaucoup à la performance de l'attaquant, dans tous les bons coups ou presque. C'est d'ailleurs lui qui déposera un coup-franc parfait pour Pablo sur le but du 2-0.

Auteur de son 3e but depuis le début de l'exercice, de Préville redonne des couleurs à l'attaque bordelaise - la 3e meilleure de Ligue 1. Pourvu que ça dure doit-on se dire du côté du Haillan.

La série noire : Marseille et Monaco

Les voisins du Sud ont pris le même tarif ce week-end : 3-1 pour Marseille à Amiens et pareil pour Monaco à Montpellier. Toujours autant en difficulté à domicile (une seule petite victoire en quatre matchs au Vélodrome), l'OM a cette fois pris le bouillon au stade de la Licorne. Aleesami, Guirassy sur penalty et Mendoza ont fait plier la défense olympienne. Le joli but de Dario Benedetto est un bien maigre lot de consolation pour les hommes d'André Villas-Boas qui continuent à piétiner. Marseille vient de boucler son quatrième match consécutif sans victoire (trois nuls, une défaite).

Pour l'ASM, on peut davantage parler de rechute après deux derniers succès prometteurs contre Nice (3-1) et Brest (4-1) à domicile. Alors qu'on pensait les joueurs monégasques enfin lancés, dans la lignée de leur prometteur duo Ben Yedder - Slimani, ils ont encore une fois chuté à l'extérieur et ne comptent toujours aucune victoire hors de Louis-II. Malgré une bonne entame de match, le 3-5-2 de Leonardo Jardim a plié à la demi-heure de jeu et n'a jamais pu se relever. Le rouge de Golovin, pourtant en forme ces dernières semaines, viendra conclure une décidément bien sale soirée.

Le chiffre : 5

Si de Préville a fait forte impression samedi soir, c'est un autre élément offensif qui avait brillé un poil plus tôt au Parc des Princes. Premier buteur du PSG contre le SCO (4-0) après un beau rush dans la surface angevine, Pablo Sarabia a régalé avec deux passes décisives. C'est lui qui a profité du décalage de Neymar côté droit pour adresser un centre en retrait parfait pour Icardi, avant de délivrer une nouvelle passe plus chanceuse à Gueye sur le troisième but. L'Espagnol a été buteur et passeur décisif lors d'un même match pour la cinquième fois sur l'année 2019. C'est bien simple, aucun autre joueur des cinq grands championnats européens n'a réalisé pareille performance.

à voir aussi Ligue 1 : Paris corrige Angers et conforte sa place de leader Ligue 1 : Paris corrige Angers et conforte sa place de leader

La pépite : Kevin Denkey

On tient peut-être avec le numéro 27 nîmois l'une des futures stars de Ligue 1. Le jeune attaquant Kevin Denkey a mis à mal la défense lillois dimanche (2-2) et y est même allé de son but à la 71e minute, sur un centre parfait de Ripart après une contre-attaque éclair. À 18 ans, le Togolais compte déjà trois buts en Ligue 1 cette saison, après ses deux premiers à Monaco (2-2) et contre Brest (3-0). Que ce soit en Serie A, Premier League, Liga ou Bundesliga (hormis Jadon Sancho), aucun autre joueur de moins de 20 ans n'affiche un tel compteur de réalisations.

Le derby : merci Beric

En 10 minutes, il a enflammé tout un stade et offert aux Verts leur premier derby depuis février 2017. Robert Beric est le nouveau héros du peuple stéphanois. Son coup de tête rageur à la 90e minute du match face à Lyon (1-0) va directement rentrer dans les mémoires du côté du Forez. Le Slovène, qui avait remplacé le jeune Abi, a choisi le meilleur des moments pour planter son premier but de la saison, également son premier dans un derby. Lyon et Sylvinho sont en pleine tempête (3 points sur 21 possibles lors des sept dernières journées) et doivent être en train de maudire le numéro 27 de l'ASSE.

à voir aussi Ligue 1 : Beric enfonce Lyon et offre le derby aux Verts Ligue 1 : Beric enfonce Lyon et offre le derby aux Verts