Bruno Génésio, l'entraîneur lyonnais
Bruno Génésio, l'entraîneur lyonnais | AFP

Ligue 1 - Olympique Lyonnais : Bruno Genesio quittera le club en fin de saison

Publié le , modifié le

Bruno Genesio a annoncé en conférence de presse son départ de l'Olympique Lyonnais en fin de saison. Alors qu'il était tout proche d'une prolongation, la mauvaise série lyonnaise (élimination en demi-finale de Coupe de France, deux défaites en Ligue 1) a poussé le technicien vers la sortie, trois ans et demi après son arrivée à la tête du club.

Fin de parcours pour Bruno Genesio ! L'entraîneur de l'Olympique Lyonnais ne prolongera pas son contrat pour une cinquième saison à la tête du club, une décision annoncée en conférence de presse ce samedi. "Depuis quelques temps je fais face, nous faisons face à un climat négatif, qui peut être un frein pour les joueurs et pour le club, a expliqué Genesio en conférence de presse ce samedi. J'ai eu une très longue discussion ce matin avec mon président pour lui faire part de ne pas continuer l'année prochaine."

La mauvaise série lyonnaise

Il y a moins de deux semaines, il ne manquait plus qu'une signature sur le contrat et surtout une qualification pour la finale de Coupe de France. Mais le revers contre Rennes en demie a repoussé l'échéance. "On avait convenu que si nous allions en finale de la Coupe de France et si nous étions sur le podium, il y aurait une prolongation de deux ans, avait expliqué le président Jean-Michel Aulas après la rencontre. J'étais heureux de le proposer à Bruno." La décision était alors repoussée à la fin de saison. Mais deux revers consécutifs en championnat contre Dijon (1-3) et Nantes (2-1) ont précipité la décision de Genesio. Les Lyonnais sont aujourd'hui à cinq points de la deuxième place, malgré un match d'avance sur Lille, et pourraient voir le rival stéphanois revenir à trois points en cas de succès contre Bordeaux dimanche.

Arrivé en décembre 2015

Bruno Genesio avait pris la tête de l'équipe première le 24 décembre 2015, en remplacement d'Hubert Fournier. Il entraînait jusque-là la réserve du club rhodanien, après des expériences écourtées à Villefranche et Besançon. Sous ses ordres, l'OL a terminé à la deuxième place de Ligue 1 en 2016, avant de régresser la saison suivante avec une 4e place et une élimination dès la phase de groupes de Ligue des champions. Reversés en Ligue Europa, les Lyonnais avaient frôlé la finale en s'inclinant contre l'Ajax Amsterdam (défaite 4-1 à l'aller, victoire 3-1 au retour).

L'an dernier, les Lyonnais sont revenus sur le podium de Ligue 1 grâce à une fin de saison canon (9 victoires en dix matches), mais ont quitté la Ligue Europa dès les huitièmes, piteusement éliminés par le CSKA Moscou. Son aventure lyonnaise aura été marquée par des coups d'éclats, comme la victoire à Manchester City lors de la dernière phase de groupes de LDC et ses trois victoires en Ligue 1 contre Paris, mais aussi ainsi un manque de régularité et un fond de jeu parfois défaillant, trop souvent soumis aux exploits individuels.

Un problème de coupes

L'élimination en Coupe de France contre Rennes est symbolique des déboires de Lyon dans les coupes nationales, une des pierres angulaires de l'opposition à Genesio chez les supporters. Les Gones n'ont plus disputé de finale depuis celle perdue face au Paris Saint-Germain, lors de la Coupe de la Ligue 2014. Sous Genesio, ils se sont arrêtés une fois en seizièmes de finale (contre Marseille), trois fois en huitièmes de finale (face au PSG, Guingamp et Montpellier), trois fois en quarts (contre Caen, Strasbourg et le PSG) et une seule fois en demies, contre Rennes. Cette ultime élimination aura été celle de trop.