Neymar
Neymar et Ganso ont remporté 5 trophées avec Santos. | AFP

Ligue 1 : Neymar et Ganso, deux cracks aux destins opposés

Publié le , modifié le

D’abord coéquipiers en club de 2006 à 2012 sous les couleurs de la formation brésilienne de Santos, les deux anciens espoirs du football auriverde se retrouvent en championnat, pour la deuxième fois depuis leur départ du continent sud-américain. Si Ganso devrait être aligné au Parc des Princes avec Amiens (17 heures), son compère Neymar sera probablement ménagé.

Il fut un temps où les spécialistes du football brésilien hésitaient entre Neymar et Ganso pour incarner l’avenir de la sélection brésilienne. Des années plus tard, le premier rentre d’un match face à l’Argentine où il arborait le brassard de capitaine tandis que le second s’entraîne avec Amiens, programmé pour jouer son maintien en Ligue 1. Parmi ces deux promesses, Neymar réalise pour l’heure tout ce que l’on attendait de lui : devenir un des meilleurs joueurs du monde, candidat crédible au ballon d’or et leader de la Seleção. Quant à Ganso, le constat est plus difficile : à 29 ans, il n’est toujours pas parvenu à s’imposer dans un grand championnat européen.

Ils n'ont joué que 5 matches ensemble en jaune et vert

Ligue 1 : Neymar et Ganso, deux cracks aux destins opposés
© AFP

Coéquipiers au Brésil, adversaires en Europe

En 2006, deux futurs cracks tâtent le cuir sous les couleurs de Santos. Pendant six ans, ils font le bonheur du club situé dans l’état de Sao Paolo. En point d’orgue, une victoire lors de la Copa libertadores 2011 – équivalent de la Ligue des champions en Amérique du sud – où Neymar est élu meilleur joueur de la compétition. L’année suivante, Ganso s’émancipe de son club formateur pour rejoindre Sao Paolo, il remportera une nouvelle Copa libertadores en 2016 et terminera meilleur passeur de la compétition.

Pendant ce temps, Neymar finit ses gammes dans son club de cœur et s’envole pour l’Europe en 2013, il atterrit à Barcelone aux côtés de Messi, Iniesta ou encore Xavi. Il remportera deux championnats d’Espagne (2014, 2017) et une Ligue des champions (2015) en finissant meilleur buteur (10 buts) avec Messi et Ronaldo.

C’est en 2016, à 26 ans, que Ganso tente sa première expérience européenne, direction Séville. L’occasion de retrouver son ami Neymar en Liga. En trois rencontres, ils ne se croiseront que 22 petites minutes. Si la star du Barça régale chez les blaugranas, le joueur du FC Séville est en grande difficulté : 27 matches en deux saisons. Soucieux de se relancer, il opte pour la Ligue 1 en signant à Amiens, le 31 août

En Ligue 1, David contre Goliath

Une fois de plus, ils ne seront pas alignés d'entrée en tant qu'adversaires. Paris, sans sa vedette, tentera d’enchaîner une dixième victoire de rang en Ligue 1 ; Amiens et sa recrue essaieront de gêner l’équipe de Thomas Tuchel en espérant l’exploit.

Si Neymar a déjà démontré à l’Hexagone tout son talent (27 buts et 16 passes décisives en 28 matches de Ligue 1), Ganso n’est pas encore prêt. Il a débuté deux matches et participé à 5 rencontres, délivrant deux passes décisives. L’idée de réalisé un premier grand match dans l’élite, sur la pelouse de l’ogre parisien, ne doit pas lui être étrangère.

Benjamin Badache Ben_Badache