Lyon Nantes
Moutoussamy félicité après avoir provoqué l'unique but de la rencontre. | AFP

Ligue 1 : Nantes tutoie les cimes, Lyon s'enlise

Publié le , modifié le

Ça commence à faire beaucoup. Face à Nantes samedi (0-1), Lyon a enchaîné un 7e match consécutif sans victoire toutes compétitions confondues. Les hommes de Sylvinho ont fait preuve d'un grand manque de réalisme face aux Canaris. Ils se sont surtout tiré une balle dans le pied avec un csc plutôt original de Marçal à l'heure de jeu.

Les Lyonnais restaient sur un match nul frustrant chez le promu Brest mercredi (2-2). Avec une pression accrue sur les épaules, l'entraîneur des Gones, Sylvinho, avait l'occasion de repartir de l'avant samedi, à domicile, contre Nantes. Ses joueurs ont encore une fois manqué le rendez-vous et se sont inclinés pour la troisième fois cette saison en Ligue 1 (0-1). Alors qu'était pointée du doigt une incapacité à tenir un avantage au score, cette fois les Rhodaniens ont fait encore pire : ils n'ont tout simplement pas inscrit le moindre but. A domicile, cela fait tache. D'autant qu'il s'agit de la deuxième défaite consécutive au Groupama Stadium, la deuxième sans marquer de but après celle concédée contre Paris il y a une semaine. 

Nantes leader, une première depuis 2005

Face aux Canaris, les coéquipiers de Moussa Dembélé n'ont pas réussi à trouver la faille. S'ils ont maîtrisé le cuir (63% de possession), ils n'ont converti aucun de leurs 14 tirs en but. Il faut dire que le portier nantais Alban Lafont s'est montré très rassurant avec 7 arrêts réalisés. En témoigne une double parade trois minutes après l'ouverture du score nantaise, une ouverture du score assez grotesque. Après un débordement côté droit, Samuel Moutoussamy a pris le dessus sur Marçal dans la surface à l'épaule. Mais le latéral gauche brésilien a tenté un tacle désespéré pour écarter le danger, mais le ballon a rebondi sur Moutoussamy puis lobé Anthony Lopes. Quand même le sort s'acharne...

Au-delà de ce match manqué et du côté ubuesque du but encaissé, les Lyonnais ont surtout enchaîné un septième match sans victoire toutes compétitions confondues. Il s'agit tout simplement de la pire série de l'OL depuis mars-mai 1996, tandis qu'à Nantes les sourires sont de mise. Les hommes de Christian Gourcuff sont provisoirement leaders de la Ligue 1 pour la première fois depuis août 2005. L'équipe a pourtant perdu Diego Carlos, Valentin Rongier ou encore Lucas Lima à l'intersaison et récemment changé d'entraîneur au terme d'une saison endeuillée par la mort d'Emiliano Sala. Vers un nouveau départ ?