Jim Ratcliffe

Ligue 1 : Nice officiellement racheté par Ineos

Publié le , modifié le

Ineos a conclu un accord pour l'acquisition de l'OGC Nice. Après avoir obtenu les autorisations de la DNCG et de l'Autorité Française de la Concurrence, seul un virement du montant de la vente (estimée à 100M d'euros) manquait pour que le club azuréen passe sous pavillon anglais. Nice va enfin pouvoir accélérer son mercato à une semaine de la clôture du du marché des transferts.

L'OGC Nice devient Anglais. Le club azuréen a officialisé le rachat du club par Ineos ce lundi sur son site par l'intermédiaire d'un communiqué. Le mercato devrait désormais s'intensifier pour les Aiglons, qui n'ont signé qu'une seule recrue cet été, Kephren Thuram en provenance de l'AS Monaco.

Une décision attendue

"Nous sommes profondément ravis de conclure l’acquisition de l’OGC Nice. Le chemin a été long pour en arriver là, mais nous étions déterminés à finaliser le rachat du club", a déclaré Jim Ratcliffe, le Président d'Ineos et nouveau propriétaire du Gym. "Avec un investissement raisonnable et mesuré, nous voulons faire de l'OGC Nice un club capable de participer régulièrement aux compétitions européennes. Et surtout capable d'y performer", ajoute-t-il. Le 21 août, l'Autorité de la concurrence avait donné son feu vert au rachat du club, détenu depuis 2016 par des actionnaires sino-américains, par le groupe pétrolier. Lundi en début de soirée, le conseil de surveillance a pris acte du transfert de propriété de Chien Lee, Alex Zheng et Paul Conway vers Jim Ratcliffe, nommé nouveau président de cette instance de la société anonyme de sport professionnel (SASP). Le directoire, actuellement présidé par Gauthier Ganaye sur le départ, sera ensuite à son tour modifié. Le futur organigramme du club, notamment l'exécutif devrait être dévoilé jeudi.  

Ineos poursuit son investissement dans le sport

Jim Ratcliffe avait déjà acquis en 2017 le FC Lausanne-Sport, qui évolue en deuxième division suisse. « Nous avons commis quelques erreurs à Lausanne, mais nous apprenons vite, elles ont été rectifiées et nous en voyons déjà les résultats. Les clubs ont besoin d’être performants, que ce soit en dehors mais également sur le terrain, et ce ne sera pas différent pour l’OGC Nice car nous voulons renforcer le club dans tous les domaines lors des prochaines années. » a affirmé Ratcliffe sur le site du club. Actionnaire majoritaire d'Ineos, non coté, l'homme d'affaires anglais est l'une des plus grosses fortunes du Royaume-Uni : son patrimoine est évalué à 18,15 milliards de livres (19,83 milliards d'euros) selon un classement publié en mai 2019. 

En cyclisme, le groupe Ineos, dont le siège se trouve en Grande-Bretagne, avait déjà racheté la très puissante équipe Sky cette année avant d'en devenir son sponsor début mai. « C’est un reflet remarquable de nos autres initiatives dans le sport – et c’est également fantastique de voir le Tour de France débuter à Nice l’an prochain, considérant le succès de la Team INEOS cette année. Nous vivons effectivement une période captivante. » a ajouté Jim Ratcliffe.

Avec AFP