Cyprien Herelle
Deuxième victoire en deux matches pour l'OGC Nice. | VALERY HACHE / AFP

Ligue 1 : Nice au top, Monaco médiocre

Publié le , modifié le

Alors que l'OGC Nice a validé un deux sur deux inaugural sur la pelouse de Nîmes (1-2), que Bordeaux et Montpellier se sont annihilés (1-1) et que Toulouse a fait valoir son rang sur la pelouse de Dijon (1-0), Lille, vice-champion de France en titre, a chuté au stade de la Licorne d'Amiens (1-0) tandis que Monaco commence a creuser sa vingtième place après avoir explosé face à Metz (3-0).

Metz 3-0 Monaco

Avec ou sans Wissam Ben Yedder, rien ne tourne rond à Monaco. Une semaine après leur rouste infligée par l’OL (0-3), les joueurs de Leonardo Jardim ont réitéré dans la médiocrité sur la pelouse de Metz. Jamais dans le coup, les Messins, tout juste promus se sont baladés pour s'offrir une victoire qui aurait été de prestige il y a deux saisons de cela. Habib Diallo a lancé les hostilités en ouvrant le score sur penalty dès la 11e minute de jeu. Et comme si ça ne suffisait pas, le latéral droit monégasque, Ruben Aguilar, a été expulsé à la demi-heure de jeu pour un tacle par derrière sur Boulaya. L’occasion était alors trop belle pour que les locaux ne poussent pas afin de se mettre à l’abri. Dans tous les bons coups ce samedi soir, Diallo s’est offert un doublé (53e) avant que Cohade ne mettre définitivement la tête sous l’eau aux Monégasques (65e). L’AS Monaco reste bon dernier de Ligue 1 tandis que l’étonnant promu décroche son 4e point en deux journées.

Bordeaux 1-1 Montpellier

Une mi-temps chacun et un partage des points logique. Bordelais et Montpelliérains, tous deux défaits lors de la journée inaugurale, ont comptablement lancé leur saison, même si les regrets seront nombreux autant d'un côté que de l'autre. Malgré l'absence de leurs deux meneurs, Savanier et Mollet, blessés, les hommes de Michel Der Zakarian ont tout bien fait pendant plus d'une heure. Sérieux, gênant les premières relances, ils ont rapidement porté le danger devant le but de Costil. Puis, Laborde a servi Delort qui a ouvert le score d'une magnifique reprise en ciseau acrobatique (0-1, 22e). Sortis sous les sifflets à la pause, les Girondins sont revenus des vestiaires avec de bien meilleures intentions. Leur salut est venu de Maja, qui a profité d'une erreur d'appréciation de Hilton pour marquer dans le but déserté par Rulli venu à sa rencontre (1-1, 69e).

Amiens 1-0 Lille

Pour le LOSC, la vie sans le prodige Nicolas Pépé, parti cet été à Arsenal, s'annonce moins douce que l'exercice passé, terminé à une exceptionnelle 2e place. Après une belle victoire inaugurale face à Nantes (2-1) la semaine passée, Lille, avec cinq recrues dans son onze titulaire, a chuté sur la pelouse d'Amiens (1-0). Les Dogues, réduits à dix après l'expulsion de Boubakary Soumaré (39e), ont fini par craquer sur un but de Sehrou Guirassy (72e). Que valent-ils cette saison ? Ils passeront le 28 août contre Saint-Etienne un gros test qui en dira long sur leurs ambitions. De leur côté, les hommes de Luka Elsner marquent leur trois premiers points de la saison. 

Nîmes 1-2 Nice

L'OGC Nice a confirmé son début de saison réussi en allant s'imposer sur la pelouse de Nîmes (1-2) après une première victoire face à Amiens la semaine passée (2-1). Dès la 10e minute, Wylan Cyprien a ouvert le score sur penalty avant que Ignatius Ganaga ne vienne doubler la mise six petites minutes plus tard. Dos au mur, les Nîmois n'ont rien lâché et ont réduit le score via l'intermédiaire de Ripard, juste avant de rentrer aux vestiaires (45e). Alors que Coly se voyait expulser pour un deuxième carton jaune (51e), les locaux ont cru au hold-up. Mais les Aiglons ont résisté jusqu'au bout du temps additionnel (90e+8), bien aidés par les expulsions de Pablo Martinez et d'Anthony Briancon en toute fin de rencontre. Avec six points glanés en deux matches, les hommes de Patrick Vieira rejoignent l'OL en tête de la Ligue 1. 

Toulouse 1-0 Dijon

Le Téfécé peut remercier Baptiste Reynet. Le portier toulousain a enchaîné les sauvetages pour permettre à son équipe de remporter sa première rencontre de la saison, une semaine après le match nul sur la pelouse de Brest. Parfaitement lancé par Efthymios Koulouris, Jean-Victor Makengo a inscrit le but de la victoire à la 54e minute de jeu. Une très mauvaise opération côté dijonnais qui stagne tout en bas du classement de Ligue 1 sans le moindre point empoché depuis le début de la saison.