Casimir Ninga (Angers) célèbre l'un de ses trois buts avec son coach, Stéphane Moulin, le 22 septembre 2019
Casimir Ninga (Angers) célèbre l'un de ses trois buts avec son coach, Stéphane Moulin, le 22 septembre 2019 | AFP

Ligue 1 : Neymar et Angers en feu, Monaco à l'ouest, Marseille en rouge… Les leçons de la 6e journée

Publié le , modifié le

La 6e journée de Ligue 1 s'est achevée dimanche soir par la victoire du PSG sur un nouveau but salvateur de Neymar en toute fin de match à Lyon. Nous retiendrons également la belle opération du SCO d'Angers qui se retrouve dauphin du PSG après son carton face à l'ASSE. En parlant de carton, l'OM en a reçu deux –rouges- face à Montpellier. Sinon, les nombreux fans de l'AS Monaco restent en dépression…

► Le joueur: Neymar

Les banderoles et les messages ont fleuri tout l'été autour des supporters du PSG: rentre chez toi, on n'a pas besoin de toi... En deux matches, ses deux premiers de la saison, Neymar a inscrit deux buts, deux petits bijoux, pour deux victoires in-extremis (1-0) et six points dans la besace du club parisien. Sans lui, Paris aurait quatre points de moins au classement, et n'occuperait pas la 1re place avec trois longueurs d'avance sur Angers mais serait deuxième derrière le SCO. De quoi faire taire bien des détracteurs... C'était le choc tant attendu de cette 6e journée, un choc aux airs de samba. Avec cinq joueurs sur le terrain (Marcelo, Thiago Mendes, Neymar, Marquinhos et Thiago Silva) un entraîneur (Sylvinho) et deux directeurs sportifs (Leonardo et Juninho), le Brésil était à la fête !  Et pour mettre en place le "jogo bonito", le N.10 de la Seleçao est l'un des meilleurs.

à voir aussi Ligue 1 : Face à Lyon, Neymar sauve encore le PSG Ligue 1 : Face à Lyon, Neymar sauve encore le PSG

► L'équipe: Angers en dauphin
 

On peut sans conteste attribuer la palme du meilleur coaching du week-end à Stéphane Moulin. En faisant entrer en jeu Mathias Pereira Lage à la pause, il ne s'attendait peut-être pas à voir ce joueur distribuer deux passes décisives. Mais le coach du SCO s'attendait encore moins à voir Rodrigue Casimir Ninga –entré en jeu à la 69e minute- planter un triplé en dix minutes chrono. C'est Ghislain Printant qui aimerait avoir un tel mojo. Les Verts qui n'ont plus gagné depuis le 10 août dernier sont bel et bien en crise, et l'entraîneur de Sainté se retrouve sur un banc éjectable. En ce premier jour d'automne, vous ne rêvez pas, Angers occupe le deuxième rang de la Ligue 1.

► Le carton: Marseille a vu rouge
 

Toutes les conditions étaient réunies pour que l'OM prenne, du moins provisoirement, les commandes de la Ligue 1 samedi. Mais face à Montpellier, le Mistral a d'abord tourné en faveur des Héraultais. Menés contre le cours du jeu et sur un but contre son camp de Bouna Sarr, les Phocéens avaient de quoi être frustrés. Si le but de Valère Germain leur a permis d'obtenir le point du match nul, les hommes d'André Villas-Boas ont eu du mal à garder leur sang-froid dans les arrêts de jeu. L'expulsion de Jordan Ferri après une altercation avec Boubacar Kamara (également exclu) a été suivie rapidement d'un nouveau carton rouge à l'encontre de Dimitri Payet, coupable d'un échange trop houleux avec l'arbitre. Non, on ne répétera pas l'insulte proférée (service public). Ce que l'on peut assurer, c'est qu'à neuf contre dix, l'OM a surtout anéanti ses derniers espoirs de prendre trois précieux points...

► La statistique: 0 but encaissé par la pire défense de L1, Monaco
 

A Reims, Monaco espérait signer un premier succès, un succès, qui n'est finalement jamais venu. Malgré un effectif presque totalement remanié cette saison, le collectif des Rouge et Blanc peine toujours à se montrer performant. Seul point positif ramené de Champagne, c'est ce 0-0 qui, si vous êtes perspicace, signifie que les cages de Benjamin Lecomte sont restées inviolées. Et si c'est peut-être un détail pour vous, pour Leonardo Jardim, ça veut dire beaucoup. Défense la plus perméable du championnat avec 14 buts pris en cinq matches (dont quatre face à l'OM), Monaco se rassure donc un peu. Pourvu que ça dure.