Abdoulaye Touré, auteur du but de la victoire nantaise face à Guingamp (2-1).
Abdoulaye Touré, auteur du but de la victoire nantaise face à Guingamp (2-1). | AFP

Ligue 1 : Nantes s'invite sur le podium, Rennes sort la tête de l’eau

Publié le , modifié le

Le FC Nantes a profité d’une bourde du gardien guingampais pour arracher sa 6e victoire de la saison aux dépens de l’En-Avant (2-1). Les Canaris s’installent à la 3e place provisoire. Le Stade Rennais s’est donné de l’air en venant à bout du Lille de Marcelo Bielsa (1-0), désormais avant-dernier. De son côté, la lanterne rouge messine a perdu un match capital face à Dijon (1-2). Ce revers devrait précipiter le limogeage de Philippe Hinschberger. Délocalisés au Havre, les Amiénois ont signé une victoire prestigieuse et précieuse face à Bordeaux (1-0).

La bonne opération du soir : Nantes dans le Top 3

Qui l’aurait parié en début de saison ? Nantes est sur le podium de la Ligue 1. Ce n’est que provisoire. Et les Canaris pourraient en être éjectés dimanche soir, si Marseille réussissait un improbable exploit face au PSG. Mais quand même: l’équipe de Claudio Ranieri est indéniablement l’invitée-surprise du haut de tableau. La victoire acquise face à Guingamp est déjà sa 6e en 10 journées. Une tête décroisée de Chidozie Awaziem (9e) a mis le FCN sur les rails. D’une frappe anodine à l’entrée de la surface, Abdoulaye Touré a profité d’une bévue de Johnson, le gardien guingampais, pour forcer la décision, à la 86e minute. Cruel pour Guingamp, qui avait égalisé par Camara à la 70e.

Le sursaut du soir : le Rennes de Gourcuff respire

C’est peu dire que la semaine a été agitée du côté de Rennes. Elle s’est conclue par une victoire bretonne. Enfin, serait-on tenté d’ajouter : l’équipe de Christian Gourcuff restait sur une pâle série de 3 revers et 1 nul. Samedi soir, elle a relevé la tête, contre un autre convalescent : le Lille de Marcelo Bielsa. Benjamin Bourigeaud a cueilli les Dogues à froid, dès la 6e minute. Ça a suffi pour sceller le 5e revers nordiste de la saison. Résultat: le Losc occupe une indigente 19e place, en attendant l’épilogue de cette 10e journée. Le Stade Rennais, lui, s’offre un peu d’air. Il est toujours 15e du classement. Mais ce 2e succès de la saison lui offre un matelas de 3 points sur la zone rouge. De quoi apaiser les esprits et ramener un brin de sérénité en Ille-et-Vilaine.

La stat du soir : 9

9, comme le nombre de défaites du FC Metz. Sans doute celle de trop pour Philippe Hinschberger, qui devrait être éjecté du banc lorrain dans les prochaines heures. Car malgré l’égalisation de Nolan Roux juste avant la pause (45e), son équipe a perdu le match qu’il ne fallait pas perdre, face à Dijon (1-2). Metz n’a que 3 points au compteur. Soit 6 de moins que son bourreau du soir, qui sort provisoirement de la zone rouge.

Le joueur du soir : Cédric Varrault

Une fois n’est pas coutume, rendons hommage à un vieux de la vieille. Cédric Varrault n’a pas seulement signé le premier but dijonnais à Metz. Le défenseur bourguignon a marqué le jour de son 300e match en Ligue 1. A 37 ans et 9 mois. Papy Varrault fait de la résistance.

La perf' du soir : Amiens comme à la maison

Pas facile de s'imposer "à domicile" quand on joue à l'extérieur. C'est pourtant ce qu'ont réussi les Amiénois. Délocalisés au Havre, ils se sont offerts le scalp de Bordeaux (1-0). Un superbe enchaînement de Ngosso a signé la seule réalisation picarde. Le promu signe une victoire prestigieuse et précieuse face au 7e de Ligue 1. Sa 3e de la saison. Amiens compte trois longueurs d'avance sur les relégables.

Les résultats du soir :

Nantes – Guingamp : 2-1
Buts : Awaziem (9e) et A. Touré (86e) pour Nantes ; A. Camara (70e) pour Guingamp

Rennes – Lille : 1-0
But : Bourigeaud (6e)

Metz – Dijon : 1-2
Buts : Roux (45e) pour Metz ; Varrault (10e) et Sliti (49e) pour Dijon

Amiens – Bordeaux : 1-0
But : Ngosso (64e)

Angers – Toulouse : 0-1
But : Diop (38e)

Gil Baudu @gbaudu