Ligue 1 : Nantes et Bordeaux se partagent les points

Ligue 1 : Nantes et Bordeaux se partagent les points

Publié le , modifié le

Bordelais et Nantais se quittent sur un match nul (1-1) pour cette rencontre de la 9ème journée de Ligue 1. Si la domination était plutôt girondine, ce sont les Nantais qui avaient ouvert le score, avant de subir la majorité des situations chaudes de la deuxième période. Les Canaris sont désormais quatrièmes, les Bordelais, quant à eux, septièmes.

Le premier acte est assez haché. Les Nantais jouent au maximum chaque duel. A l'image d'un Nicolas de Préville pris en tenaille par Krhin et Awaziem, s'effondrant après un double choc à la tête sur un duel aérien anodin (36'). Les Bordelais sont assez maladroits et ce sont eux qui sont les plus sanctionnés avec 8 fautes sifflées et 2 cartons jaunes concédés (Pellenard et De Préville). Le milieu brésilien Otavio peut d'ailleurs s'estimer heureux de rejoindre les vestiaires sans avoir reçu d'avertissement. Sur chacune de ses deux fautes il aurait pu recevoir un carton jaune (24', 33').

Un réalisme froid côté nantais

Peu d'occasions à se mettre sous la dent, mise à part une double tentative bordelaise (24'), contrée par deux fois par Diego Carlos. Et pourtant ce sont les Nantais qui ouvrent le score dans le temps additionnel (45+2'). Sur une phase de jeu assez anodine au départ, Adrien Thomasson réussit à centrer, la balle échappe aux défenseurs. Dubois reprend, sa frappe est contrée, mais revient sur Nakoulma qui s'arrache pour marquer son premier but de la saison: 1-0. Jérémy Toulalan réclame une faute de Dubois dans la surface, l'arbitre ne bronche pas. Les Canaris sont devant à la pause avec un réalisme maximal.

Bordeaux reprend les choses en main

Après ce premier acte peu spectaculaire, le deuxième commence très fort. Première occasion bordelaise, égalisation de Malcom (46'). Le Brésilien fixe la défense, croise sa frappe et trompe Tatarusanu. A noter le gros travail de Nicolas de Préville, qui s'en sort au milieu de trois nantais, avant de renverser le jeu sur son compère de l'attaque. On retrouve les deux joueurs à la 53ème, et surtout à la 69ème. Encore une fois lancé par De Préville, Malcom part affronter le portier nantais plein axe. Djidji revient, Malcom s'écroule, pas de faute selon l'arbitre de la rencontre. Pourtant,  le penalty semblait s'imposer.

Cafu et Mendy entrent, De Préville et Kamano cèdent leur place. Bordeaux pousse. L'ancien de Ludogorets, Cafu justement, manque un but tout fait face à Tatarusanu (79'). La fin de match est décousue mais le score n'évolue pas. Nantes et Bordeaux se partagent les points.

Malcom un ton au-dessus

Si l'on devait retenir un homme du match, le titre serait attribué, sans grande surprise, au Brésilien Malcom. Auteur du but bordelais, il aurait dû obtenir un penalty. 5 tirs, 4 dribbles réussis, son explosivité a fait des ravages. Son association avec De Préville se peaufine petit à petit. Côté Nantais, la prestation était surtout collective. Ils ont imposé un vrai duel physique au milieu de terrain à leurs adversaires du jour, à l'image du très costaud Abdoulaye Touré. Mais ils ont rarement (voire jamais) apporté le surnombre dans la surface bordelaise.

Andréa La Perna @A_LaPerna