Ligue 1 : Mourad Boudjellal à la tête d'un projet de rachat de l'OM

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Monier
L'ancien président du RCT Mourad Boudjellal
L'ancien président du RCT Mourad Boudjellal | AFP - GERARD JULIEN

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Mourad Boudjellal, qui devait prendre la direction du Sporting Club de Toulon, a confirmé sur RMC être porteur d'une offre de rachat de l'Olympique de Marseille avec des "fonds étatiques et privés du Moyen-Orient".

Mourad Boudjellal est décidément un acteur majeur de l'été footballistique français. Après plusieurs semaines de négociations houleuses et de passes d'armes avec le propriétaire du Sporting Club de Toulon, et alors que son arrivée devait être conclue, l'ancien président du Rugby Club toulonnais en Top 14 est aujourd'hui lié à un projet de rachat de l'Olympique de Marseille. Il a confirmé sur RMC une information de L'Equipe et de Var-Matin.

Une offre du Moyen-Orient

"Je confirme que je suis porteur d'une offre pour le club de l'OM, de fonds du Moyen-Orient, des fonds étatiques et privés (...) portés par un homme d'affaires franco-tunisien très très important, a expliqué Boudjellal dans Les Grandes Gueules, où il intervient régulièrement comme chroniqueur. Une banque privée d'affaires est mandatée pour faire une offre d'achat à Monsieur McCourt.

Les premiers contacts ont eu lieu alors que les discussions avec Toulon avaient été abandonnées, avant de finalement reprendre. "J'ai été approché il y quelques temps et j'ai donné mon accord car le projet de Toulon était mort-né donc oui nous allons faire une offre pour l'OM", a poursuivi Boudjellal. Il a expliqué également avoir tenté de se libérer de cet engagement pour privilégier Toulon lors d'une réunion jeudi à Paris, sans succès. 

Une offre concrète prochainement

Il assure être porteur d'un projet "très fort, un projet méditerranéen autour de l'OM" et un budget conséquent ("Quand on parle du Moyen-Orient, on a les moyens de ses ambitions."). En cas de réussite des négociations, il deviendrait alors président du club. "C'est le projet, a-t-il indiqué. Je vais en informer le président de la République car ce sont des fonds étrangers et je sais qu'il est amateur de l'OM, je lui indiquerai l'identité de la personne et des pays. (...) On va essayer de faire au plus tôt, on veut entrer en phase de négociations. Je n'en serai pas actionnaire majoritaire, mais je confirme que des fonds du Moyen-Orient souhaitent racheter l'OM."

Quid de Toulon ? 

Les rumeurs courent depuis plusieurs semaines autour d'un rachat de l'OM, notamment par le prince saoudien Al-Walid ben Talal, sans jamais devenir concrètes pour l'instant. Du côté de la direction marseillaise, la ligne portée par le président Jacques-Henri Eyraud a toujours été que le club n'était pas à vendre. 

Vendredi dernier, le Sporting Club de Toulon avait annoncé un accord de principe pour l'arrivée de Boudjellal à la tête du club. En conférence de presse, et dans un entretien qu'il nous avait accordé, l'ex-patron du RCT avait indiqué devoir régler un engagement avant de prendre ses fonctions. Selon Le Figaro, la reprise de Toulon devrait tomber à l'eau, en raison du projet de rachat de l'OM mais aussi d'un nouveau recul des négociations avec Claude Joye, actionnaire majoritaire du SCT. 

à voir aussi Mourad Boudjellal : "Si je vais au Sporting, ça sera avec l'intégralité des pouvoirs !", dit-il après un accord trouvé pour son arrivée à Toulon Mourad Boudjellal : "Si je vais au Sporting, ça sera avec l'intégralité des pouvoirs !", dit-il après un accord trouvé pour son arrivée à Toulon