Ligue 1 : Montpellier, toujours aussi bien dans sa Mosson

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Gaëtan Laborde a ouvert le score pour Montpellier
Gaëtan Laborde a ouvert le score pour Montpellier | Pascal GUYOT / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Victorieux contre l’OGC Nice ce samedi après-midi pour son deuxième match de la saison (3-1), Montpellier a fait très bonne figure en s’imposant contre le leader et l’un des ambitieux du championnat de France. Une nette victoire, qui confirme l’une des tendances de la saison dernière, à savoir que les joueurs de Michel Der Zakarian ne sont jamais aussi bons qu’à domicile.

D’une saison de Ligue 1 à l’autre, certaines choses ne changent pas. Troisième meilleure équipe à domicile la saison dernière, Montpellier a réalisé une très belle performance pour son premier match de l'année à la Mosson, à l’occasion de la 3e journée (3-1). Alors que se présentait face à eux le leader du championnat, les joueurs de Michel Der Zakarian ont maîtrisé l’ensemble de la rencontre et ont encore prouvé que chaque équipe de Ligue 1 devra se dépasser pour s’imposer dans son antre cette saison.

Walter Benítez pourra en témoigner. Sans le gardien niçois, auteur de plusieurs arrêts décisifs, la victoire des Montpelliérains face à des Niçois longtemps apathiques dans cette rencontre aurait pu être bien plus large. Souvent décrié pour son système à trois défenseurs, le MHSC a été très entreprenant devant plusieurs milliers de spectateurs qui retrouvaient la Mosson après des mois d’absence en raison de l’épidémie de coronavirus.

"Important de reprendre la dynamique de l'année dernière"

Bien plus libéré que lors de sa défaite à Rennes (1-2) pour son premier match de la saison, Montpellier s’est d’entrée montré dangereux avant d’ouvrir rapidement le score par Gaëtan Laborde. Ce dernier, à la mi-temps de la rencontre, concédait au micro de Téléfoot "qu’il était important de reprendre la dynamique de l’année dernière à domicile".

Déchaînés, les joueurs montpelliérains ont pris d’assaut les buts de Walter Benítez, à l’image d’Andy Delort, pour son retour sur les pelouses de Ligue 1, qui a beaucoup tenté et surtout délivré deux passes décisives. Téji Savanier, très bon ce samedi après-midi, a été très efficace sur ses coups de pieds arrêtés, qui ont mené au doublé du défenseur central Daniel Congré. Seul petit regret côté montpelliérain à l’issue de cette performance aboutie : le but encaissé sur une tête de Dante, qui a redonné un léger espoir aux Niçois en fin de match.

Après Nice, l'OL mardi soir

La saison dernière, Montpellier s’était incliné dès son premier match à domicile, contre le Stade Rennais (0-1), avant de ne perdre qu’une autre rencontre lors de ses 13 matches à domicile, contre le Paris Saint-Germain (1-3). Cette saison, les joueurs de Der Zakarian débutent parfaitement leur exercice 2020-2021 à la Mosson, avec cette victoire maîtrisée contre l’une des équipes les plus ambitieuses du championnat.

Surtout, les Montpelliérains ont démontré qu’ils étaient capables de produire du jeu et de se procurer de nombreuses occasions, même si la défense niçoise n’a pas brillé lors de cette rencontre. Le tout, sans pouvoir compter sur un autre élément offensif essentiel du MHSC : Florent Mollet, indisponible car suspendu ce samedi. Comme la saison dernière, la Mosson devrait donc être un fief difficilement prenable cette année. L’Olympique Lyonnais, qui se déplace à Montpellier mardi en match en retard de la 1re journée, est prévenu.