Gelson Martins.

Ligue 1 : Monaco sort de la zone rouge contre Nantes, Angers corrige Nice

Publié le , modifié le

Monaco s'est offert un peu d'air ce samedi lors de la 25e journée de Ligue 1 en s'imposant devant Nantes (1-0). Dans la lignée d'un excellent Gelson Martins, les hommes de Leonardo Jardim ont montré des choses intéressantes en première période avant de baisser le pied progressivement. Ce succès permet tout de même à l'ASM de sortir de la zone rouge. Vainqueur de l'OL la semaine dernière, Nice a buté sur Angers (3-0) et un très précieux Ludovic Butelle dans les buts.

L'AS Monaco sort de la zone rouge

C'est un ouf de soulagement que peuvent pousser les Monégasques ce soir. Il suffisait d'observer les visages satisfaits sur le banc des Rouge et Blanc pour comprendre l'importance de cette victoire contre Nantes (1-0), la deuxième consécutive à domicile. L'ASM n'est plus relégable au soir de cette 25e journée avec la défaite de Dijon à Nîmes (2-0) vendredi et celle d'Amiens à Marseille (2-0) ce samedi. Monaco était dans la zone rouge depuis la 7e journée. C'était le 26 septembre 2018...

Les hommes de Leonardo Jardim ont montré de très belles choses par séquences en première période. Notamment son ailier portugais Gelson Martins, auteur du seul but du match (13e), son deuxième en trois matchs de L1. Rony Lopes réalise un très bon une-deux avec Falcao avant d'adresser un centre fort à ras de terre que Martins vient pousser au fond des filets de Tatarusanu. Si le deuxième acte n'a pas été du même acabit pour Monaco, qui a bien baissé le pied, ils ont préservé l'essentiel. De leur côté, les Nantais ont attendu les dernières secondes de la première mi-temps pour décocher leur première frappe. Si les intentions étaient meilleures après la pause, la défaite des Canaris ce samedi n'est pas illogique.

Angers donne la leçon à Nice

Le SCO peut remercier Ludovic Butelle ce samedi. Auteur de très belles parades lors du premier acte, le portier angevin a longtemps préservé l'essentiel, à savoir préserver son but inviolé. Avant de voir ses partenaires parfaitement négocier leurs occasions offensivement.

Juste avant la pause, Stéphane Bahoken a permis aux siens de faire la course en tête en inscrivant son penalty après un tacle mal maîtrisé par Jallet sur Fulgini. Malgré une domination du Gym, les contre-attaques angevines mettent à mal la défense niçoise. Preuve en est au début de la seconde période : Santamaria décale sur Ndoye qui lance Bamba sur la droite. Le latéral droit centre en retrait pour Fulgini qui frappe en force du pied droit. Benitez ne peut rien faire. 2-0 pour Angers. En toute fin de partie, Lopez viendra même corser l'addition d'une superbe tête lobée. L'absence de Saint-Maximin s'est faite ressentir côté niçois, qui n'ont pas mis autant d'intensité que la semaine passée face à Lyon. Le SCO signe un troisième succès d'affilée à Raymond-Kopa.

francetv sport francetvsport